• 18 JUIN WATERLOO - HOMMAGE A LA VIEILLE GARDE IMPERIALE

    LA VIEILLE GARDE IMPERIALE

     

           WATERLOO, 18 juin 1815, fin d'après-midi. Les canons français se taisent. La fumée se dissipe. 3000 silhouettes soudées comme un seul corps apparaissent. Les hauts bonnets à poils les rendent surhumaines. Elles marchent comme à la parade, l'arme au bras, impassibles, insensibles au spectacle de mort qui les cerne. Dans les lignes anglaises, le silence se fait. Les coeurs tremblent. C'est la garde impériale qui monte vers elles. 


        

    Etirées entre les ruines du château ferme d'Hougoumont et la chaussée de Bruxelles, les batteries anglaises attendent. Soudain, le tonnerre et le feu se déchaînent. La garde n'est qu'à 200 pas. Un témoin anglais raconte dans ses mémoires « les rangs français ravagés d'une façon terrible, et qui semblent osciller sous l'effet terrifiant de chaque décharge, comme le blé haut sous un coup de vent subit ».

    Fauchés, tranchés par les boulets et la mitraille, les hommes tombent. Les survivants poursuivent leur avance. Sans l'ombre d'une hésitation.

     Une batterie d'artilleurs Belges ouvre à courte distance un feu terrible à mitraille. Anglais, Ecossais, Irlandais, Brunswickois, Hollandais, Nassauviens, Westphaliens, Prussiens, armes et haines mêlées se précipitent à la curée. La loi du nombre est sans pitié. La garde impériale chancelle, mais ne recule pas. Dans les rangs anglais des cris jaillissent : « No quarters ! » 

          Cet échec à été provoqué par un déserteur royaliste français (capitaine de carabiniers)  qui à prévenu les coalisés de l'attaque imminente. C'est lui qui déclenché le tir de la batterie Belge.




    « SAINT AIGNAN SUR CHERWAGRAM 1809 - LA PLUS BELLE VICTOIRE DE NAPOLEON, UNE VICTOIRE DES SAPEURS »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Juin 2015 à 11:05

    Pauvre France ...

    On commémore Waterloo , mais pas Austerlitz ...

    Waterloo , mais pas l'Appel ...

     

    2
    Jeudi 18 Juin 2015 à 14:15

    Ce n'est pas tout à fait juste.

    D'une part:

    Chaque 2 décembre les officiers français commémorent en grande pompe, à St Cyr, ce que l'on appelle le 2S et qui signifie les deux soleil ( le sacre du 2 décembre 1804 et Austerlitz le 2 décembre 1805)

    Quant à l'appel du 18 juin, c'es la première fois depuis que je suis en âge de comprendre qu'il est commémoré dans l'intimité militaire

    Et d'autre part aucun officiel du gouvernement français participe à cette commémoration

    3
    Jeudi 18 Juin 2015 à 15:43

    Alors , c'est trop confidentiel !

    Et c'est bien pour avoir les échos d'un Pro que je suis venue sur votre blog

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :