• ANECDOTES CONCERNANT SURCOUF

    2.jpg
    LE RADEAU LANTERNE
    Il est considéré comme l'inventeur de cette ruse de nuit.  Ruse que l'on retrouve dans le film "Master and Commander" qui consiste à faire un petit radeau où l'on accroche des lanternes de manière à faire croire à ses poursuivants que le navire se situe à un autre endroit.
    Toutefois certains auteurs attribuent cette ruse à Jean Bart.

    DUEL AU SABRE 
    Aprés la défaite de l'Empire, Surcouf aurait accomplit un autre exploit. Saint-Malo étant occupé par les Prussiens, il se prit de querelle avec eux et défia en duel tous les officiers du régiment concerné. Les Prussiens, se considérant comme experts au sabre, relevèrent l'offre très imprudemment: Surcouf aurait tué ou blessé les 15 premiers à la suite mais aurait laissé aller le dernier (qui était le plus jeune et devait probablement être quelque peu démoralisé par le spectacle auquel il avait assisté) pour qu'il puisse témoigner que tout s'était passé dans les règles.

    Toutefois il probable que ce duel ne soit qu'une légende.

    ENTRETIEN ENTRE NAPOLEON ET SURCOUF
    Napoléon propose a Surcouf le commandement des forces navales françaises, mais ce dernier refuse qu'on ne lui accorde pas l'indépendance de manoeuvre totale qu'il réclame ( Napoélon pronait une "guerre de ligne", alors que surcouf était pour une "guerre de course" ) :
    Napoléon : «Je ferai de vous un homme riche !»
    Surcouf : «J'ai déjà tout ce qu'il me faut : mon cabinet est tapis de lingots d'or»
    Napoléon (offusqué) : «Comment ? Mais vous me marchez sur la face !»
    Surcouf : «Non Monsieur, je les ai disposés sur la tranche ...»

    CITATION CELEBRE DANS LA MARINE
    Répartie du corsaire Robert Surcouf à un officier anglais qui l'interpellait ainsi :
    "Nous, Anglais, nous nous battons pour l'honneur, et vous les Français, vous vous battez pour l'argent !"
    "Peut être. Mais chacun se bat pour acquérir ce qui lui manque."
    D'aprés certains auteurs, cette citation aurait été faite au commandant en second du KENT le 7 octobre 1800. Toutefois Garneray ne le précise pas dans ses mémoires.

     
    « LE BOUTREPapy !!! c'est quoi un flibustier ?..... »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Mars 2010 à 12:00
    c'est exellent, ce surcouf ne manquait pas de courage et avait la répartie fine rejane
    2
    mattou
    Mardi 26 Septembre 2017 à 10:36

    oui cest vrai

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :