• Jean BART, un géant parmi les grands.

    portarit.jpgJean BART 1650 -1702, marin dans flotte de RUYTTER, corsaire, puis officier de la marine royale française, il remportera de nombreuses victoires contre les anglais et les hollandais.
    Né français à Dunkerque, devenu espagnol en 1653, il se retrouvera sujet britanique avant de servir dans la flotte hollandaise et de rejoindre enfin définitivement la France en 1672.
    Géant de 2 m 02, il à vécu sous le règne de
    Louis XIV.
    Son français est médiocre, mais il parle l'allemand, l'anglais, le flammand et un peu l'espagnol.
    ___________________________________________________________


    21 octobre 1650 :  Naissance de Jean à Dunkerque.
    Issu d'une famille de marins et de militaires, il est le fils de Cornil Bart et de Catherine Jansen. Son arrière grand-père Michel Jacobsen était vice-amiral pour le compte de l'Espagne

    16 septembre 1652
    :
     Dunkerque passe aux mains de l'Espagne. 

    23 juin 1658 :
      Lors de la bataille des Dunes, l'armée de Turenne reprend Dunkerque aux Espagnols. Le soir même, Louis XIV remet la ville aux Anglais, alors alliés de la France.

    juin 1662 :
    Jean Bart, agé de 12 ans et 8 mois, alors sujet britannique, s'engage sur un pinquet qui fait de la contrebande entre Flessingue et les cotes d'Angleterre et d'Irlande. Il restera 4 ans à bord avec un capitaine Picard nommé Jérome VALBUE.

    27 octobre 1662 :  Le Comte d'Estrades rachète au roi Charles II Dunkerque pour la modeste somme de 5 millions de livres.

    1666 :  Son père est tué aux coté des hollandais contre les anglais.
    Jean Bart, a 16 ans, s'engage dans la marine hollandaise, qui paye nettement mieux ses marins.

    1667:  A bord du "De zeven Provincien", sous les ordres de l'amiral Michel de RUYTTER, il participe à l'opération sur la Tamise.

    Les hollandais et les anglais signent le traité de BREDA.

    1672:
    Ruytter lui confie le commandement d'un brigantin le "canard doré".

    6 avril1672:
      Louis XIV entre en guerre contre la Hollande.
    Jean Bart regagne la France et embarque comme second à bord "L'Alexandre" sous les ordres du câpre (corsaireWillem Dorne, pour pratiquer la guerre de course. 
    jean-bart-1.jpg
    1674:  il obtient son premier commandement: "Le Roi David", une galiote de (2 canons et 35 hommes d'équipage)
     

    Avril 1674 :
     il ramène à Dunkerque sa première prise : un dogre hollandais, "l'homme sauvage" contenant une grosse cargaison de charbon. 

    Février 1675 :
     
    l'Angleterre signe la paix avec les Provinces-Unies déjà alliés de l'Espagne.

    avril 1975 : Jean Bart s'empare d'une pinasse anglaise, le 16 mai d'un dogre. Cette année là, huit autres prises complètent le tableau.

    avril 1676 :
     avec la frégate "La Royale" (8 canons, 60 tonneaux et 80 hommes d'équipage), il s'empare de quatre bateaux de pêche. Puis à bord du "Grand Louis"  il capture vingt-huit vaisseaux.

    Septembre 1676 :  la France déclare la guerre à la Ligue hanséatique
    . A Hambourg "La Royale" est saisie. Le corsaire peut toutefois regagner Dunkerque.

    1677 :
     A bord de "La Palme", frégate de (26 canons et 150 hommes d'équipage) Jean Bart prend la mer à la tête d'une flottille de six navires qui s'emparent d'une vingtaine de vaisseaux. A bord du "Dauphin", frégate de quatorze canons, Jean arraisonne un quatre-mâts hollandais.  


    1678 :
     Au large de l'île de Texel, la petite escadre de quatre navires commandée par Jean Bart, s'attaque au "Schiedam", puissant navire de guerre de la flotte hollandaise. Jean est sévèrement blessé aux mains et au visage par l'explosion d'une grenade, un boulet de canon emporte des lambeaux de chair de ses jambes. Le "Schiedam" est néanmoins remorqué jusqu'à Dunkerque. A Bord du "Mars", corsaire de vingt-six canons, il arraisonne encore quelques navires.
    Bataille de TEXEL
    combat-du-texel-juin-1694.jpg
    10 aout 1678 : La France et Hollande signent le Traité de Nimègue, mettant ainsi fin à la guerre de Hollande.  


    8 janvier 1679
    : Louis XIV le nomme lieutenant de vaisseau.
    La France, l'Angleterre et les Provinces-Unies sont en paix. Jean Bart est désœuvré.

    1681 :
     
    Trois frégates quittent Dunkerque pour chasser les pirates barbaresques qui hantent le bassin méditerranéen. Jean Bart commande "La Vipère", frégate de 12 ou 14 canons. Il capture quelques bateaux pirates, mais bientôt ceux-ci signent une trêve avec la France. 

    1682 :
     Mort de la mère de Jean Bart, quelques mois plus tard de sa fille, et en fin d'année de sa femme Nicole, âgée de vingt-trois ans. 

    1683 :
    La France est en guerre contre l'Espagne. Jean Bart capture un ou deux vaisseaux du côté de la Méditerranée, mais la marine espagnole ne fait pas le poids face à la marine française.
    Charles II d'Espagne signe bien vite une trêve.

    Le 14 août 1686 :
     il est nommé capitaine de frégate de la marine royale, et commande "La Serpente", frégate de vingt-quatre canons.  
    Retour à Dunkerque
    arrivee-dunkerque.jpg
    1688 :
    La France alliée au Danemark et à l'Empire Ottoman, entre en guerre contre la ligue d'Augsbourg qui réunit l'Angleterre, l'Allemagne, l’Espagne, les Pays-Bas, la Savoie et la Suède. 

    1689 :
    En compagnie de Forbin, il attaque deux navires anglais supérieurement armés pour protéger un convoi. Capturés, ils sont emprisonnés à Plymouth. Ils réussissent à s'évader et gagnent Erquy après trois jours de rame. 

    Jean Bart est nommé capitaine de vaisseau


    1691 :
     Jean Bart prend part à la Campagne "du large" sous le commandement de Tourville. La même année, alors qu'une flotte de 35 à 40 navires anglais fait le blocus du port de Dunkerque, Jean Bart parvient à prendre le large, de nuit, avec sept frégates et un brûlot. Dès le lendemain, il s'empare de 4 bâtiments chargés de marchandises pour la Russie et de 2 navires d'escorte anglais. Mettant ses prises à l'abri d'un port de Norvège, alors en paix avec la France, Jean Bart reprend la mer pour s'emparer d'une flotte de pêcheurs hollandais et du navire de guerre qui l'accompagnait. Dans la foulée, il fait encore une razzia sur les côtes d'Ecosse, où il pille un château et incendie quatre villages. En France, chacun a entendu parler des exploits du corsaire, aussi Louis XIV invite-t-il Jean Bart à la cour de Versailles afin d'honorer ses victoires maritimes. 

    1694 :
     Le blocus de la Ligue d'Augsbourg fait monter le prix du grain, les négociants spéculent, la France est affamée. Au large de Texel, le Dunkerquois s'empare de plus de 100 navires hollandais chargés de blé ; la nouvelle de cette capture fait chuter les prix et met fin à toutes spéculations. Ainsi Jean Bart « … sauva la France en lui donnant du pain » (Cantate à Jean Bart). Pour cet exploit,

    19 avril 1694 : Jean Bart reçoit des mains de Louis XIV, la croix de chevalier de l'Ordre de Saint-Louis et il est anobli.Il portera désormais une fleur de lys dans ses armoiries.  
    Armoiries de Jean Bart
    armoiries.jpg
    17 juin 1696 :
     
    il remporte encore une grande victoire au Dogger Bank sur les Hollandais, prenant ou détruisant 80 navires marchands.

    1er avril 1697 :
    Pour sa conduite au Dogger Bank, le roi le nomme chef d'escadre. le roi lui dit: "Jean Bart je vous ai nommé chef d'escadre" Jean Bart lui répond: " Sire, vous avez bien fait".

    15 avril 1702 :
     A la veille d'une guerre avec l'espagne, à bord du "Fendant" un vaisseau de 70 canons, un cadeau du roi, il se plie en deux , tousse et crache. Un saloperie de pleurésie fait son oeuvre. Il est déposé chez lui inanimé.

    27 avril 1702 : Jean BART, agé de 51 ans décède dans son lit et est enterré à la va vite . Il sera retrouvé et exhumé en 1928, par le docteur Lemaire qui milite pour la mémoire des grandes figures locales. Il sera enterré dans l'église St Eloi.

    butse.jpg


     

     
    « L'EAU DU ROBINET VOUS FEMINISELES BERSERKS »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 14 Août 2012 à 12:00
    suis une passionnée de la marine à voile au temps des corsaires loll par chez moi ce sont d anciens nids de coersaires et j ai un bateau à voiles bien sur loll ( je me suis abonnée à votre news d articles ) kénavo
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :