• LE BOUTRE


    Vous allez me dire que vient faire parmi les corsaires un boutre. Je vous répondrai, à priori rien, c'est juste un coup de cœur, car il y a quelques années  j'ai arpenté le pont d'un boutre anjouanais, lors d'un séjour "touristique" au frais de l'état... Toutefois le boutre étant un bateau sans âge il a surement croisé la route de "La Clarisse" ou de "la confiance" lorsque celles-ci couraient  l’Anglais dans le nord de l'océan indien avec Surcouf.

    Boutre malgache capturé par un corsaire du net, pirate de bibliothèque .P1020424.JPG
    BOUTRE :
    de l'arabe büt. Petit bâtiment à voile arabe de faible tirant d'eau, employé dans l'océan indien et le golfe Arabo-persique, dont l'arrière est élevé et l'avant très fin. Il en existe de nombreuses variétés à un, deux ou trois mats. Le monde arabe a donné au cours des siècles d'excellents marins qui n'hésitèrent pas à affronter la navigation hauturière. Leur connaissance des voiliers était remarquable et on leur doit sans doute l'invention de la voile latine ; voile «arabe», dite "latine-sétie" , qui équipe les boutres serait son ancêtre. De forme trapézoïdale, elle est tendue dans un plan parallèle à celui du navire et non plus perpendiculairement comme c'était le cas de la voile carrée. Elle ne diffère de la voile latine, complètement triangulaire, que par sa courte chute avant.

     
    « TERMES DE MARINES DE MES ARTICLESANECDOTES CONCERNANT SURCOUF »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Mars 2010 à 12:00
    pourquoi pas... un bateau au milieu de navires, il se sentira moins seul bonne journée
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :