• LE M'ZINZANO (masque de santal des Mahoraises)



    Sur l’île de Mayotte il est fréquent de croiser le chemin d’une femme dont le visage est recouvert d’une sorte de masque.
     

    Ces masques utilisés principalement comme produit de beauté, hydratant et maquillant, sont également censé protéger la peau du soleil.

    Le masque est appliqué de façon à former de délicats motifs. Le rôle séducteur du masque est fonction de la finesse de la réalisation. Il sera différent selon les cérémonies traditionnelles au cours desquelles il sera porté.

    Avant leur mariage les jeunes filles sont initiées à la technique du Msindzano: un morceau de bois de santal est frotté avec un peu d’eau sur un pupitre de corail produit une pate onctueuse que l’on peut colorer en y ajoutant du safran ou des graines variées




    C'est le curcuma ou le bois Mdjanfari qui donne la couleur jaune.

    Le masque blanc est préparé avec le bois de santal. Un peu de noyau d'avocat donne une pate rouge.

     
    « FAITE L'AMOUR PAS LA GUERRE !LE BANGA, un piège à filles... »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 5 Mars 2011 à 12:00
    Mayotte ! Que je découvre avec plaisir.J'en ai tellement entendu parler . Depuis 1981, nos enfants retrouvent les amis de la coopération à Mayotte. Je leur ai ouvert ton site. Cordialement . Lucien
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :