• VITAMINE C et CANCER

    Linus Carl Pauling,
    né le
    28 février 1901 et mort le 19 août 1994, était un chimiste et physicien américain



    Les recherches effectuées par Pauling sur la vitamine C génèrent des controverses. Lorsqu'il découvre le concept de cures de vitamine C à hautes doses développé par le biochimiste Irwin Stone en 1966, il commence à en prendre plusieurs grammes par jour en plusieurs prises en prévention des rhumes. Enthousiasmé par les résultats, il s'intéresse à la littérature du domaine et publie Vitamin C and the Common Cold en 1970. En 1971, il débute une longue collaboration avec le cancérologue britannique Ewan Cameron au sujet de l'utilisation de la vitamine C en injection intraveineuse ou par voie orale pour le soin de malades du cancer en phase terminale. Cameron et Pauling écrivent de nombreuses publications ainsi qu'un livre de vulgarisation Vitamine C et cancer qui décrivent leurs observations. Malgré des résultats qui semblent favorables, la campagne de publicités négatives menée à son encontre sape la crédibilité de Pauling et de ses travaux sur la vitamine C pour de nombreuses années.
    Il collabore tout de même ensuite avec le physicien canadien
    Abram Hoffer sur un régime incluant de la vitamine C à haute dose comme traitement d'appoint du cancer.

    De fait, Pauling est le promoteur de l'idée selon laquelle des doses élevées et étalées dans le temps de
    vitamine C seraient efficaces contre les rhumes et autres maladies, ce qui est encore controversé de nos jours (QuackWatch], Plos, WebMD).

    Les injections de
    vitamine C par voie intraveineuse pourrait avoir un effet positif pour le traitement de certaines formes de cancer], ce qui reste encore controversé.

    Des études cliniques sont en cours à l'heure actuelle pour tenter de déterminer les effets exacts.


     
    « LES SOLDATS DE LEGENDEPOURQUOI LES POULETS TRAVERSENT LA ROUTE »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Juillet 2009 à 12:00
    De nombreux savants (ou artistes, d'ailleurs !) sont passés pour des fous à leur époque, juste parce qu'ils osaient avancer des idées nouvelles... en fait, c'étaient juste des précurseurs ! Bon dimanche !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :