• 10h30, réveil naturel. Scandaleux, certes, mais c'est mon privilège...d'ex-chevalier errant. Brume et froidure m'accueille. Nez aux fenêtres, curiosité oblige. Que vois-je, TiTi la Fauvette, fidèle compagne. Matin après matin, jour après jour elle picore vers de terre et insectes divers, attendant avec impatience l'éclosion des cerises. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, le "Fujy" crépite à courte rafale, à défaut de "Canon" pas encore livré. Clic ! Clac ! La jeunette est prise pour la postérité.

    TITI, la fauvette qui se délecte d'un ver de terre. (cliquez sur la photo)

    TITI-LA-FAUVETTE.jpg 

     

    1 commentaire
  •  

    chevalier-femmes.jpg

     

     

    1 commentaire
  •  

      Cliquez sur l'image

    GAULOIS.jpgLES GAULOIS CONTRE LES ROMAINS 

    LA GUERRE DE 1000 ANS

    . Un livre de Joel SCHMIDT

    Sur le conflit qui oppose les Gaulois aux Romains, on ne connaît généralement que l'épisode de la conquête des Gaules racontée par César et qui se déroula pendant huit ans au milieu du 1er siècle av. J.-C. Or, c'est dès 390 av. J.-C. que le Gaulois Brennus et ses troupes occupèrent durablement Rome et prononcèrent l'humiliant Vae victis , Malheur aux vaincus . La prise de Rome fut la cause d'un traumatisme irréductible, sans cesse rappelé par tous les historiens de Rome, notamment par le plus grand d'entre eux, Cicéron. A partir de cet événement majeur, se succédèrent les péripéties d'une lutte inexpiable au cours de laquelle les Gaulois, rêvant toujours de réoccuper Rome, s'allièrent par les armes et la diplomatie à tous les adversaires des Romains Carthaginois avec Hannibal, Grecs avec le roi Persée, Germains ou Barbares lors des grands invasions des IIe et IIIe siècles de notre ère. L'auteur démontre également que la prétendue romanisation de la Gaule, thème sans cesse rabâché par les historiens, fut un leurre ou tout au moins une légende: en réalité, il y eut sans cesse des révoltes gauloises contre l'Empire romain. Pendant dix siècles, liberté et indépendance furent les mots d'ordre constants des chefs gaulois. Si les Gaulois furent toujours vaincus parce qu'ils opposaient leur masse aux tactiques éprouvées des légionnaires romains, ils ne renoncèrent jamais à harceler par tous les moyens possibles l'occupant romain, jusqu'à la chute de Rome au Ve siècle de notre ère.

    allia5 Cliquez sur les images;        gaulois-copie-2.jpg 

     

     

    1 commentaire
  •  

    Chevalier-banniere.jpg

     

     

    1 commentaire
  • Cliquez sur la photo...  

    chevalier-errant.jpg 

     

    1 commentaire
  • Si je vous dis que toutes les photos qui suivent ont été prises en région lyonnaise, vous allez me dire Papy tu débloques. Mais non, mais non :

    - Au sud, à 65 kilomètres de Lyon, le SAFARI DE PEAUGRES, superbe espace naturel, ou la nature et l'homme ne font qu'un. Le parc s'étend sur 80 hectares dont une partie se visite en voiture. 900 animaux répartis en 130 espèces.

       - Au nord à 37 kilomètres cœur de la dombes se trouve le PARC DES OISEAUX, aménagé autour d’un étang et où des oiseaux du monde entier sont présentés dans des volières et des enclos reproduisant des ambiances naturelles de tous les continents.

    - A l'est, à 30 kilomètres, le PARC DE COURZIEU ou rapaces en vol et loups vous attendent.

    - Dans Lyon, le superbe PARC DE LA TETE D'OR. 105 hectares dédiés à la botaniques, la zoologie et surtout à la détente, qui  intègrent un lac de 16 hectares.

    Dés les beaux jours ces différents sites subissent les attaques de mon appareil photo. Pour profiter de ces parcs prèvoir la journée.

    antilope.jpg

     giraffes

     hiboux.jpg

     maki.jpg

     mouette.jpg

     zebu.jpg

     oiseaux-eau.jpg

       tigres.jpg

     

     

    1 commentaire
  • BLAGUE-PAPY.jpg

     

    votre commentaire
  •  blague-papy--2-.jpg

     

    votre commentaire
  • humour-papy-copie-3.jpg 

     

    votre commentaire
  •  Référence: "Bayard, le chevalier sans paour et sans reprouche". Ouvrage non publié, écrit par un groupe de travail en 1979.

     

    « DIEU ET LE ROI, VOILA NOS MAITRES,

    ONC N'EN AURAI D'AUTRES »

     sans peur et sans reproche

    Pourquoi un article sur Bayard. Tout simplement pour trois raisons :

    - Il y à fort longtemps j'ai eu l'honneur d'être carolomacérien pendant quelques années et ce brave chevalier a vaillamment défendu Charleville-Mézières malgré qu'elle fut « moult faible et débile mais encore tenable et gardable ».

     - Bayard, pour moi, représente la transition entre le Moyen-âge et la Renaissance. Il défend un idéal chevaleresque dans un monde qui l'a perdu. Un coup d'arme à feu en sonnera le glas. 

    - Et surtout c'était un Bon, Grand et Noble Dauphinois.  

     

    Je vous ferais grâce de sa biographie et de l'histoire de sa maison forte, Oups !!! je veux dire de son château. Mille excuses Messire le Chevalier dauphinois.

    De nombreuses bio et articles circulent à ce sujet sur le net. Je me contenterai de commenter les sources et de publier quelques estampes. Pour les passionnés, je vous conseille ce site, transmis par "Le Chevalier Dauphinois" : http://piv-bayard.fr/

    Nul ne contexte les qualités chevaleresque de ce bon et noble chevalier, toutefois certains hauts faits sont peu conforment à la vérité, voir tout simplement inventés.  

     

    TROIS SOURCES HISTORIQUES

    Pour les passionnés il existe trois sources exploitables. Elles ont été étudiées par monsieur Camille Monnet, éminent spécialiste de Bayard (toutefois il est contesté par Marcel Fakhoury. Qui dit vrai ? :

     Aymar du Rival, historien du Dauphiné, ne consacre pas son œuvre directement à Bayard. Contemporain de ce dernier, il est amené à parler de lui dans son histoire du Dauphiné. Son témoignage est restreint, ce qui est bien dommage, car les renseignements qu'il nous donne sont très précieux. Il se contente de souligner la part prise par le Chevalier dans les guerres opposant François I° à Charles le Quint et de donner quelques descriptions du personnage. Cette absence de détails et d'autant plus dommageable que Rivail est un scrupuleux observateur de son époque et qu'il a vécu dans l'intimité du Chevalier.

     Symphorien de Champier, médecin du duc de Lorraine, a écrit un ouvrage sur Bayard : " Les gestes, ensemble la vie du preulx Chevalier de Bayard, avec sa généalogie, comparaison aulx anciens preulx chevaliers gentilx, israélitiques et chrestiens. Ensemble oraisons, lamentations, épitaphes dudit Chevalier Bayard. Contenant plusieurs victoires des Roys de France, Charles VIII, Louys XII et Françoys, premier de ce nom ".

    La parenté avec Bayard, ainsi que son affectation auprès du duc de Lorraine, ne permettent pas d'accréditer son histoire, car ses relations avec ses illustres parents sont peu fréquentes et peu intimes. Œuvrant dans son propre intérêt Champier veut faire oublier ses origines roturières.

    Des passages sont peu crédibles, en particulier ceux consacrés à sa pagerie, à l'épisode Sotomayor et la reddition de Mouzon.

    Pour faire court, Champier est peu soucieux de la vérité.

    Jacques de Mailles, dit " Le loyal Serviteur " est incontestablement le plus intéressant des trois, du moins en apparence. Son ouvrage dont le titre est très long : " La très joyeuse, plaisante et récréative histoire composé par le Loyal Serviteur, des faiz et gestes, triumphes et prouesses du Bon Chevalier sans paour et Sans Reprouche, le gentil seigneur de Bayart, dont humaines louenges sont espandues par toute la chrestienté : de plusieurs autres bon, vaillants et vertueux capitaines qui esté de son temps ", est édité en 1527.

    Le début du titre me gène, " joyeuse, plaisante et récréative..." Cela ressemble plus au titre d'un roman qu'à celui d'une chronique.

    Son auteur, archer de la compagnie de Bayard, sert à ce dernier de secrétaire, et cela durant de nombreuses campagnes. Il termine sa vie en Dauphiné, en qualité de notaire. De par sa place auprès de notre héros, l'auteur est à même de nous faire une relation précise et complète des faits et gestes de son maitre. C'est pourquoi, pendant longtemps, les historiens ont apporté une pleine confiance à ce récit. Cet ouvrage est à la base d'une véritable collection de biographies de Bayard toutes entachées des mêmes erreurs. Le premier contrôle véritable de cet ouvrage a lieu en 1924, lors du quatrième centenaire de la mort de Bayard. Il s'avère que du chapitre 2 au chapitre 5, les faits rapportés ne sont que pure invention de l'auteur. Les personnages évoqués par l'ouvrage sont généralement absents et parfois mêmes sont-ils décédés.

    Ce " loyal Serviteur " n'est donc pas, lui non plus, un témoin consciencieux de son temps. L'état des recherches actuelles démontre son manque d'objectivité et de véracité.  

     

    Des trois biographes dont nous venons de rappeler l'analyse de l'œuvre, seul le premier, Aymar de Rivail, aurait pu nous donner des renseignements utiles. Hélas, ceux-ci sont insuffisants. L'histoire véridique de Bayard, faite par Monsieur MONNET (« La petite histoire véridique des faits et gestes du capitaine Bayard ») apporte une base solide à la réalité historique.

    Mais peu importe la réalité, l'essentiel n'est-ce pas le mythe de l'esprit chevaleresque...

    Impossible de parler de ce noble chevalier sans faire un petit tour du coté de son château. Le titre de château, lors de sa construction, est erroné car à l'époque féodale seule la demeure du suzerain recevait le qualificatif de château. Celles des vassaux étaient dénommées entre autres " maisons fortes ". En effet, le fait pour un vassal de construire un château était considéré comme une injure envers son suzerain.

     

     CHATEAU BAYARD

    Situé à PONTCHARRA, non loin de GRENOBLE, le château domine la vallée du Grésivaudan d'une cinquantaine de mètres. Une ordonnance, signée par le gouvernement du Dauphiné, datée du 14 mars 1404 autorise Pierre I Terrail, aïeul du chevalier Bayard, à bâtir cette maison forte. Pour en connaitre plus cliquez sur les photos.

    Entrée de la cour du chateau de Bayard en 1843Chateau Bayard

      Le chateau de Bayard, tel qui était vers 1820. maison forte de Bayard

     maison forte Bayard 

     

    1 commentaire
  • LES JOUTES

    Les joutes  opposent deux chevaliers qui combattent soit à  "outrance"  (comme à la guerre, avec mort possible) soit  à  "plaisance"  (comme dans un jeu, pour le plaisir des dames), dans ce dernier cas on utilise des armes " courtoises ", à la pointe émoussée.

    Les cavaliers s'affrontent à la lance, dans un espace délimité par des  " lices " ou clôtures, et divisé en deux, dans le sens de la longueur, par une barrière : chacun s'élance d'un bout, de part et d'autre de la barrière.

    La durée du combat est fixée en fonction du nombre de lances brisées : un combat à trois lances, verra l'affrontement durer jusqu'au bris de la troisième. Le vainqueur recontre ensuite d'autres adversaires jusqu' à son élimination ou dans un système de 1/4, de 1/2 et de finale.

      

    Une vidéo de HISTORICENT 

     

     

    Une vidéo de HPNDVR ..Des combats réels.

     

    LA CHEVALERIE

    La guerre au moyen age
    Un homme, un cheval des armes
    Le cheval
    La lance et l'épée
    La brogn et le haubert
    La quintaine
    Le tournoi
    Les joutes

     

     

    1 commentaire
  • La consommation régulière d'aliments type "fast-food" augmente de 51 % votre risque de dépression.

    Ecrit par Jean Marc DUPUIS de santé et nutrition. 

     

    fast-food.jpgUne nouvelle étude dirigée par des scientifiques des Universités de Grenade et de Las Palmas (Espagne) a établi un lien entre la consommation de fast-food et le risque de dépression.

    Publiée dans la revue scientifique Public Health Nutrition, cette étude révèle que les consommateurs de fast food ont un risque 51 % plus élevé de souffrir de dépression que les personnes qui n'en mangent pas ou peu.

    De plus, les chercheurs ont constaté que le risque augmente avec la quantité : « plus vous allez au fast-food, plus votre risque de dépression est élevé », a expliqué Almudena Sánchez-Villegas, directeur de l'étude.

    Les pâtisseries industrielles mises en cause également

    Ces résultats doivent être pris au sérieux. Ils sont cohérents avec les résultats obtenus en 2011 par le SUN Project (1), publiés dans la revue médicale en ligne PloS One. Le risque de dépression observé était de 42 % plus élevé chez les personnes consommatrices de fast-food. 12 059 personnes avaient été suivies pendant plus de six mois, ce qui garantit la fiabilité des résultats.

    Des résultats semblables ont été observés concernant la consommation de pâtisseries industrielles (beignets, viennoiseries, cakes...). « Même la consommation de petites quantités a été mise en relation avec des risques plus importants de dépression », selon le directeur de l'étude.

    Tout un mode de vie à revoir

    obesite-copie-1.jpgLes personnes qui mangent souvent au fast-food ont tendance, plus que les autres, à vivre seules, à travailler trop, à fumer, et à négliger leur alimentation.

    Cuisinant peu, elles laissent traîner dans leur frigo, trop longtemps, les rares fruits et légumes frais qu'elles achètent. Mangeant seules, elles négligent de mijoter des plats savoureux, de dresser une table avenante, elles ne prennent pas assez le temps ni de s'asseoir, ni de mâcher leur nourriture pour produire de la salive.

    Bien entendu, le défaut de salive empêche la digestion complète. Mais il y a pire :

    Le Professeur Joyeux l'a rappelé vendredi soir devant une salle pleine à craquer (2) : depuis deux ans, on sait que la salive est essentielle au fonctionnement du palais et des papilles gustatives. Sans salive, vous ne pourriez ni distinguer une fraise d'une framboise, ni une aubergine d'un poivron mariné, ni un camembert d'un Saint-nectaire. Pire encore, vous risqueriez de confondre un Haut-Médoc et un Saint-Estèphe !

    Imaginez quelle serait votre existence ! Eh bien, ce cauchemar est le quotidien de millions de malheureux, dont la seule fantaisie dans les « repas » est de verser sur leurs frites de la mayonnaise... ou du ketchup.

    Porte-monnaie agressé

    Mais l'absence totale de plaisir vrai à table n'est pas la seule punition que s'infligent les adeptes des fast-foods.

    D'abord bien sûr, ils gaspillent leur argent : la dernière fois que j'ai vérifié, le menu chez McDonald's coûtait 7,70 euros.

    « Mais non Papa », soupire Jonathan, 13 ans, « ça, c'est le menu Maxi Best Of Chicken Mythic ! ».

    Alors prenons un papier et un crayon :

    J'additionne le prix du petit-pain (20 centimes), le bloc de poulet reconstitué (70 cts), la feuille de laitue (3 cts), la tranche de tomate (6 cts), les 200 grammes de frites surgelées (30 cts). J'ajoute celui de l'eau gazeuse et du sucre (15 cts), plus les divers sauces et colorants (18 cts). Même en ajoutant la tranche de bacon et de fromage fondu, j'arrive à un total, taxes comprises, de 1,75 euros maximum pour les matières premières - et je suis généreux.

    Tout le reste, c'est les installations, le bâtiment, le parking, les emballages, la publicité, la main-d'œuvre et les impôts.

    C'est pourquoi la réalité est que, par rapport à ce qui se retrouve dans votre estomac, les fast-foods sont chers, très chers. Ce sont peut-être même eux qui appliquent le coefficient multiplicateur le plus élevé entre le coût de la nourriture dans votre assiette, ou plutôt dans votre carton, et le montant de l'addition.

    Tube digestif torturé

    Mais le tableau s'assombrit encore lorsqu'arrive dans les intestins ce mélange à moitié mâché de graisses saturées, de sucres et de gluten. C'est la substance idéale pour déclencher un processus de fermentation.

    D'énormes bulles de gaz (dioxyde de carbone, méthane et hydrogène) se forment tout le long de l'intestin, entraînant une sensation de ballonnement, qui ne tarde pas à se transformer en une envie d'exploser puis, malheureusement, en une explosion sonore et affreusement gênante, à moins d'être seul à ce moment-là.

    Cela n'a rien de comique : flatulences et ballonnements sont des signes sûrs que de la nourriture est en train de pourrir dans votre corps (ce qui ne se produit pas si votre digestion est normale : les aliments sont décomposés par les enzymes digestifs, mais ne fermentent pas). Votre intestin, qui n'est pas fait pour supporter les substances toxiques qui se dégagent de la nourriture en putréfaction, souffre et peut devenir poreux, si la situation se produit trop souvent.

    A ce moment-là, il laisse passer dans le sang des molécules qui auraient dû être arrêtées par l'épithélium intestinal. Cette invasion dans l'organisme de molécules qui n'ont rien à y faire est un facteur d'allergies, d'inflammation, mais surtout de maladies immunitaires comme l'arthrose, et peut contribuer à provoquer des maladies cardiovasculaires, le diabète et diverses formes de cancer.

    Le risque de dépression n'est donc pas, et de loin, l'unique raison d'éviter les fast-foods.

    Mais s'il est vrai que les dérèglements digestifs et les mauvaises habitudes de vie contribuent massivement à la hausse des « maladies de civilisation » (cancers, diabète, obésité, maladies cardiovasculaires, allergies, problèmes articulaires, dépression, etc.), la bonne nouvelle est que les progrès de la nutrithérapie permettent aujourd'hui d'apporter certaines réponses aux malades concernés.

    Je donne de nombreux exemples dans la vidéo que vous pouvez voir, gratuitement, en cliquant ici .

    La lutte contre les fast-foods sera dure, certes, mais vous connaissez l'histoire :

    « Combien sont-ils ?...Une multitude ! Combien sommes-nous ? …Deux ! Encerclons-les !!! »

      A votre santé,

    Jean-Marc Dupuis

    **********************

    Références :

    Almudena Sánchez-Villegas, Estefanía Toledo, Jokin de Irala, Miguel Ruiz-Canela, Jorge Pla-Vidal and Miguel A Martínez-González. "Fast-food and commercial baked goods consumption and the risk of depression". Public Health Nutrition: page 1 of 9 doi:10.1017/S1368980011001856

    1. SUN Project : University of Navarra Diet and Lifestyle Tracking Program.

    2. Conférence de l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle.

     

     

    1 commentaire
  • Préambule:
    Il existe de nombreux articles sur ce chateau qui font tous référence à la meme source, C'est pour cette raison que je vous renvoi aux liens suivant pour son histoires et son architecture.

    Site de la ville de St Quentin Fallavier
    Site de Fabrice Mrugala sur le moyen age

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     Sans titre-1-copie-2Le chateau de Fallavier est construit vers 1280 sur l’éperon barré du Relong. Au sommet de la colline, les bâtiments castraux, avec salle d’apparat, chapelle, appartements du châtelain et communs, se concentrent au pied d’un puissant donjon circulaire. 
    Le dispositif défensif est complété  par une basse-cour entourée d'une muraille qui englobe plus 14 000 m².

    Abandonné le château fut démantelé sur ordre de Richelieu en 1634.

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Dimanche 25 mars, 10h00 réveil naturel, temps superbe, soleil, ciel bleu. Que faire ? Et si l'on allait visiter à un vieil ami de longue date : Le château de Fallavier. Coup de fil à des amis, histoire de partager un bon moment et c'est parti. Ray ban, casquette western, béquilles et appareils photos en position de combat, c'est Papy qui part en campagne, clopin, clopan, accompagné par un brillant équipage, l'une bras en écharpe, l'un essoufflé, ma moitié pliée en deux...« Fallavier nous voila ! Force et courage ».

    Arrivé au pied de la colline de Relong nous laissons là la chariote sur le parking prévu à cet effet.

    Trèves de plaisanterie, passons aux choses sérieuses. Comment aborder cette visite ? C'est la première fois que j'écris un tel article. Temps de réflexion. Euréka ! C'est tout simplement une "mission de reconnaissance d'ouvrage d'art"  comme au bon vieux temps. Un rapport de mission de reco certes c'est précis et concis (excellent pour un historien), mais que c'est ennuyeux et barbant à lire. Donc retour à la case départ, mais pas de panique, on s'adapte, on improvise, on domine. Ca je sais faire...C'est donc un Papy confiant qui part à l'assaut de la forteresse, heu!!!! de la ruine. « Dis Papy c'est qui la ruine ?» - « Ptit, t'ai rien dmandé ».

     UNE PREMIERE ENCEINTE nous accueille, pas très haute, pas très épaisse, parcourue à intervalle régulier par des meurtrières. Surprise, pas de tour apparente le long de cette muraille. Je n'y connais rien en architecture des châteaux forts, mais le "militaire" s'interroge. Bizarre cette enceinte sans tour qui me parait opposé qu'une faible résistance à une attaque. De surcroit une fois prise elle pourrait offrir une protection aux attaquants. Plus surprenant encore, pas de défenses apparentes à l'entrée. Point de châtelet, de barbacane et autre défense, juste un pan de muraille perpendiculaire à l'entrée. Je fais le tour de l'enceinte, hauteur et épaisseur très variables suivant les endroits, toujours pas de tour. Elles ont peut etre été rasé, mais aucune trace de fondation...il faudra que je me renseigne.

    chateau-de-St-Quentin-Fallavier-040bis-copie-1.jpg

     compo-enceinte-1.jpg

    UNE DEUXIEME ENCEINTE qui ceinture le donjon et divers bâtiments nous apparait au sommet de la colline. La c'est du sérieux. Emporté par l'enthousiasme de la découverte et l'exaltation qui émerge des lieux, béquilles sous bras, je voltige de-ci, de-là, sur les divers ouvrages. Recoin, niches, chemin de rondes, donjon, subissent le piétinement de mes béquilles.  Quant aux visiteurs, coups d'assommoir se prennent, par l'appareil photo qui balance tel un bélier suspendu à mon coup...

    Frénésie passée et calme revenu, premières impressions à chaud:
     
    - La restauration des lieux privilégie la sécurité des visiteurs au détriment de l'histoire et du respect des matériaux traditionnel. Trop de béton, un mur d'enceinte parait neuf, pour ne pas dire moderne, les rambardes d'aciers envahissent le paysage. Déception, no comment, je vais me faire des ennemis.

    - Le dernier maitre d'œuvre semble avoir privilégié le confort, parfois au détriment de la défense. De larges ouvertures apparaissent dans les murailles, au niveau de la grande salle et de la chapelle.
    En cas d'attaque frontale les remparts ne bénéficient pas d'appui. Pas de tour d'angles, pas de tour de flanquement, pas de mâchicoulis ou d'ouvrages avancés.
    Murailles très exposées à une attaque de sape, en particulier le rempart nord.
    La seule défense crédible reste le donjon, mais dans l'incapacité d'appuyer une attaque des remparts. Le terme appuyer signifie: neutraliser. En résumé, contrairement à ce que disent les différents auteurs que j'ai lu ce château me parait bien vulnérable, pour "une véritable place forte capable de défendre un territoire et mettre le seigneur à l'abri de toute attaque"...mais je rappel que je n'y connais rien en chateau fort...

     

    PLAN GENERAL DU CHATEAU

    croqui-du-chateau.jpg

     

    ENCEINTE DU CHATEAU  chateau-fallavier.jpg

      Sur ces photos on peut remarquer de larges ouvertures, sur la première photo une ouverture sur la grande salle, sur la quatrième photo une ouverture sur la chapelle.

    ENTREE DU CHATEAU

    chateau-st-quentin-fallavier.jpg


     LE DONJON
     DONJON-1.jpg

     Intérieur du donjon donjon-fallavier.jpg 

    Le donjon m'intriguechateau-de-St-Quentin-Fallavier-049bis-copie-1.jpg   LES LOGIS grande salle copie

    PUIT-copie-1.jpg
    ARMORIAL DU CHATEAU DE FALLAVIER

    La création de ces armoiries m'a pris trois jours de travail à temps plein. Lors de cette réalisation j'ai remarqué de nombreuses erreurs dans l'armorial situé dans le donjon du château. ARMOIRIALe

     

     RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

    Le château est librement accessible au public, les dimanches et jours fériés de 15h à 18h30, de mars à octobre.

    La ville de Saint Quentin fallavier propose des animations gratuites durant l'année sous forme de reconstitutions historiques : démonstration de combats et scène de la vie quotidienne du Moyen Age avec la compagnie Excalibur. http://www.xkrhone.com/spip/

    Prochains rendez-vous: 
                                                       dimanche     15  avril  2012
                                                       dimanche     27  mai   2012  
                                                       dimanche     24  juin   2012

     

    ANNECDOTE

    Plusieurs scène de KAAMELOTT, la célèbre série française humoristique diffusée sur M6 ont été tourné au châateau de FALLAVIER.
    Le réalisateur Alexandre ASTIER connait bien ce site, car il est originaire de LYON.

      

     

    1 commentaire
  • Ci-aprés un article de SANTE ET NUTRITION écrit par Jean Marc DUPUIS.

     Ce sujet ets également traité par LE PARISIEN.

    Liens disponibles au bas de l'article. 

    panneau.jpgQu'est-ce qui tue plus, dans notre société que le tabac, la pollution, la criminalité, le suicide et les accidents de la route ?

    La position assise.

    Que vous soyez devant votre écran, votre télévision, votre assiette, en voiture, ou tout simplement dans votre canapé, votre corps souffre... et votre espérance de vie diminue. Et le phénomène prend aujourd'hui des allures d'épidémie avec la généralisation des ordinateurs sur le lieu de travail.

    L'introduction de l'informatique dans nos administrations, nos entreprises, nos domiciles, nos lieux publics et même aujourd'hui nos moyens de transports, a produit des gains de productivité fabuleux. Cependant, on s'aperçoit aujourd'hui que l'ensemble de ces gains risquent d'être annulés, voire dépassés par la catastrophe sanitaire à grande échelle qui découle de notre nouvelle façon de « travailler », assis dans un fauteuil, huit heures par jour ou plus. Maladies cardiaques, diabète, obésité et même cancers, les effets délétères de la position assise sur notre santé sont en train de dépasser les pires anticipations des médecins.

    Le milieu de la santé est d'ailleurs lui-même ravagé par cette épidémie d'un nouveau genre. Alors que les médecins et les infirmières sont généralement leur dose de marche à pied quotidienne, des centaines de milliers de secrétaires médicales et personnels administratifs sont eux aussi assis toute la journée. Et les conséquences, nous allons le voir, sont effrayantes.

    La pire menace pour l'homme moderne

    A la cueillette de baies sauvages, aux champs, à la chasse, ou aux tâches domestiques, l'essentiel de nos vies se passait autrefois en position debout. Mais avec l'avènement de la télévision, du bureau, puis de l'ordinateur, nous passons aujourd'hui plus de temps assis que jamais dans toute l'histoire de l'humanité : 9,3 heures par jour, c'est-à-dire encore plus que dans notre lit (7,7 heures par jour).

    Nos corps n'ont pas été prévus pour ça. Et de terribles conséquences commencent à se faire sentir :

    Risque de décès : + 40 %

    Si vous passez plus de 6 heures par jour en position assise, votre risque de décéder dans les 15 ans est 40 % plus élevé que celui d'une personne qui reste assise moins de 3 heures par jour. Ceci indépendamment du fait que vous fassiez ou non du sport.

    En moyenne dans notre société, en dehors des heures de sommeil, une personne passe 9,3 heures assise (ou, de plus en plus, vautrée...), 6,5 heures à des activités physiques de faibles intensité, position debout ou marche, et 45 minutes à une activité physique de forte intensité (courir, faire du sport).

    La première conséquence pour notre santé est bien sûr l'obésité : entre 1980 et 2000, le temps moyen passé à faire du sport est resté le même, mais notre temps en position assise a augmenté de 8 %. Le taux d'obésité, lui, a doublé.

    Cela s'explique par le fait que la position assise n'entraîne quasiment aucune dépense énergétique. Par rapport à la position assise :

    • vous consommez 10 % de calories en plus lorsque vous êtes debout ;
    • vous consommez 15 % de calories en plus lorsque vous mâchez du chewing-gum ;
    • vous consommez 150 % de calories en plus lorsque vous marchez ;
    • vous consommez 220 % de calories en plus lorsque vous montez des escaliers.

    Mais les conséquences négatives de la position assise sur votre santé ne se font pas uniquement sentir à long terme. Votre corps commence à se déstructurer dès que vous vous asseyez.

    Etre-assis-tue.jpg

    Comment la position assise vous détruit

    A peine êtes-vous assis que :

    • l'activité électrique dans vos jambes s'interrompt ;
    • votre consommation d'énergie descend à 1 calorie par minute ;
    • les enzymes qui aident à casser les molécules de graisses baissent de 90 % ;

    Après deux heures :

    • votre taux de cholestérol HDL, ce que beaucoup de médecins appellent le « bon cholestérol », baisse de 20 %.

    Après 24 heures :

    • l'efficacité de l'insuline baisse de 24 % et le risque de diabète augmente.

    Les employés de bureau et les personnes dont le métier implique d'être assis ont un risque de maladies cardiovasculaires multiplié par deux.

    Comment quitter votre chaise vivant

    Pour la plupart d'entre nous, être au bureau devant un ordinateur huit heures par jour est inévitable.

    Mais c'est ce que nous faisons en dehors de cette période qui pose un problème mortel.

    Les 30 minutes d'exercices par jour recommandées ne sont pas suffisantes. Quittez la position assise dès que vous le pouvez.

    • Si vous avez un téléphone de bureau sans fil, ou lorsque vous êtes en communication sur votre téléphone portable, profitez-en pour marcher dans votre bureau ;
    • Prenez toujours les escaliers au lieu de l'ascenseur ;
    • Si vous devez faire une réunion à deux, où la prise de notes n'est pas indispensable, pourquoi ne pas proposer à votre collègue de faire une promenade pendant que vous parlez ? En plus des avantages pour votre santé, la promenade, qui permet d'échanger en étant côte à côte plutôt que face à face, facilite la communication. Elle crée des liens de confiance, favorise énormément la sincérité, ainsi que la qualité de la réflexion et la clarté des propos, le cerveau étant mieux oxygéné ;
    • Préparez-vous même votre repas à midi, si votre bureau est équipé d'une cuisine : en vous organisant bien, et en préférant les crudités, les 15 minutes que vous passez habituellement à attendre assis sur une chaise ou à décongeler votre plat seront mis à profit pour faire une activité en position debout qui change les idées, délasse, et prépare votre système digestif (salives, enzymes) pour mieux digérer. Vous économiserez également de l'argent...

    Et surtout, surtout !

    Eteignez cette télé !

    Les personnes qui passent trois heures par jour ou plus à regarder la télévision ont 64 % de risque en plus de mourir du cœur.

    Et cette terrible nouvelle : parmi les personnes qui regardent trois heures par jour la télévision, ou plus, le taux de surpoids et d'obésité est exactement le même, qu'elles fassent ou non du sport.

    Sortez donc de votre canapé : chaque heure supplémentaire à regarder la télévision augmente votre risque de décès de 11 %.

    A votre santé,

    Jean Marc DUPUIS

    Lien du site santé et nutrition :

    http://www.santenatureinnovation.fr/quelles-solutions/bien-etre/etre-assis-tue/?utm_source=Newsletter-gratuite&utm_medium=emailing&utm_campaign=201203F_etre-assis-tue 

    Le sujet a également était traité par le PARISIEN:

    tp://you.leparisien.fr/actu/2011/04/20/travailler-devant-un-ordinateur-peut-etre-mortel-7920.html 

     

     

     

    1 commentaire
  • « ... tu sais vaincre, Hannibal, mais tu ne sais pas tirer profit de la victoire. Pourquoi te reposes-tu ? Pourquoi ne cherches-tu pas à atteindre Rome ? »  Maharbal.
     

    Hanibal.jpgAprès la bataille de Cannes (2 août), Rome est décapitée. Son armée est détruite, une grande partie de ses chefs de guerre et magistrats sont morts. Opportunistes, les provinces du sud, soit l'Apulie, le Samnium, la Lucanie et le Bruttium se rallient au chef punique. Logiquement Rome est vaincue et devrait se rendre. Mais Rome possède des fortifications difficiles à prendre, ses habitants ont bien l'intention de résister et l'armée d'Hannibal est trop faible en nombre. Pour pouvoir prendre une ville, l'assiégeant doit posséder trois fois plus d'effectif que l'assiégé. De surcroit l'armée d'Hannibal est épuisée et ne possède pas de machines de guerre. Devant ce constat Hannibal se dirige donc vers Capoue, qui lui ouvre ses portes non sans difficulté, pour y prendre ses quartiers d'hiver, tout en espérant pendant ce temps trouver des alliés et obtenir des renforts de Carthage. Dans le même temps il envoi Magon (un de ses deux frères, commandant d'armée) occuper le Bruttium. Mais les nouveaux alliés veulent bien fournir l'armée carthaginoise en vivre, mais n'envisagent pas de se battre contre Rome, quand aux renforts en provenance d'Afrique, ils se feront longtemps attendre, les sénateurs de Carthage craignent l'ambition d'Hannibal.

    Capoue était la ville la plus luxueuse de la péninsule italienne, réputée pour ses délices, sa douceur de vivre et surtout pour sa richesse. L'armée carthaginoise était composé de mercenaires...L'endroit idéal pour le repos du guerrier. "Les soldats carthaginois qui avaient résisté à toute les souffrances, succombèrent sous l'effet des plaisirs et des jouissances" Tite live. Vins, bains et courtisanes "ramollirent leur âme et leur corps". Au printemps -215 c'est une armée peu combative qui sorti de Capoue. Mais la dure réalité ne tardera pas à la réveiller.

    Toutefois tout ne fut pas aussi idyllique et aussi simple, voir le lien suivant :
    http://bcs.fltr.ucl.ac.be/liv/xxiii.html

    provinces-romaines.jpg

     Suite des événements:
    En -215 Hannibal passe un traité avec Philippe V de Macédoine. Syracuse, ville grec de Sicile rallye le camp punique. Rome prend l'initiative et porte la guerre en Espagne, en Sardaigne, en Sicile et en Illyrie.

    En -214 les romains assiègent Syracuse et prennent la ville en -212. Archimède opposera tout son génie aux attaques romaines et sera tué par un légionnaire lors de la prise de Syracuse. Hannibal s'empare de Tarente, mais la citadelle résiste et reste romaine.

    En -211 Hannibal arrive à 5 km de Rome, espérant attirer l'armée romaine, mais cette tentative restera vaine. Hannibal se retire dans le sud de l'Italie.

    En -210 Scipion çà la tête de l'armée d'Espagne s'empare de Carthagène. Rome entre en guerre contre la Macédoine.

    En -209, les armées romaines prennent Tarente.

    En -208, Scipion bat Hasdrubal en Espagne

    En -207, Hasdrubal quitte l'Espagne et traverse les Alpes, mais il est battu et tué à la bataille du Métaure au nord de l'Italie.
    Hannibal est repoussé dans el Bruttium.

    En -206, Scipion bat Magon à Ilipa. L'Espagne carthaginoise est romaine.

    En -205, Magon débarque sur la cote Ligure.
    La Macédoine conclut la paix avec Rome et abandonne Hannibal.
    Scipion nommé consul, débarque en Afrique.

    En -204, Scipion s'allie avec Massinissa, roi des Numides.

    En -203, victoire des romains et des numides aux grandes plaines.
    Mort de Magon (Frère d'Hannibal) pendant son retour vers l'Afrique.

    Sous la pression de Carthage Hannibal quitte l'Italie pour défendre Carthage.

    En -202, Défaite d'Hannibal à la bataille de Zarma.
    Scipion impose sa paix à Carthage.

    FIN DE LA DEUXIEME GUERRE PUNIQUE

     

    Signification de l'expression: "les délices de Capoue"

    Le plaisir de l'immédiat, la satisfaction de l'instant préférés à la mise en oeuvre de projets sûrement plus profitables à terme.
    Le choix de la facilité au détriment de l'efficacité ou de la durabilité

    " C'est au XVIIe siècle que les délices de Capoue entrèrent dans la phraséologie, symbole des dangers du luxe et du bien jouir. Les moralistes du XIXe en firent grand usage ; le père Lacordaire écrivait : « L'histoire de tous les succès est l'histoire d'Hannibal à Capoue. » Cela mérite réflexion dans le monde où nous vivons : « On s'oublie, on s'endort, on s'enivre ; le poison lent de la mollesse détend tous les ressorts de l'activité ; et l'être, qui n'est rien que par l'activité, se dissout peu à peu dans l'ignominie d'un lâche sommeil. » "

    http://www.lefigaro.fr/livres/2009/12/10/03005-20091210ARTFIG00650-les-delices-de-capoue-.php

     

     

    1 commentaire
  • Un petit extrait du site: http://www.actudelirante.com/Actualite-Insolite/Blague-la-dispute-a-commence.php

    ma-femme.jpg

    Ma femme s'est assise sur le sofa près de moi pendant que je zappais avec la télécommande.
    Elle m'a demandé : "Qu'est-ce qu'il y a sur la télé ? "
    J'ai répondu : "De la poussière."
    Et là, la dispute a commencé

     

    Ma femme hésitait au sujet de ce qu'elle voulait pour notre prochain anniversaire de mariage.
    Elle dit : "Je veux quelque chose qui a du punch et qui passe de 0 à 130 en l'espace de 3 secondes."
    Je lui ai acheté une balance.
    Et la dispute a commencé

     

    La tondeuse à gazon est tombée en panne, ma femme n'arrêtait pas de me demander de la réparer.
    Mais, j'avais toujours autre chose à faire : ma voiture, la pêche, les copains,
    Un jour, pour me culpabiliser, elle s'est assise sur la pelouse et s'est mise à couper l'herbe avec des petits ciseaux de couture.
    J'ai alors pris une brosse à dents et je lui ai dit : "Quand tu auras fini de couper la pelouse, tu pourras balayer l'entrée ?"
    Et la dispute a commencé

     

    Ma femme se regardait dans un miroir et elle n'était pas très contente de ce qu'elle voyait.
    Elle me dit : "Je me sens horrible ; j'ai l'air vieille, grosse et laide. J'ai vraiment besoin que tu me fasses un compliment sur ma personne ! "
    Je lui ai répondu : " Ta vision est excellente ! "
    Et la dispute a commencé

     

    J'ai emmené ma femme au restaurant. Je commande un steak saignant.
    Le serveur me dit : "Vous n'avez pas peur de la vache folle ? "
    "Non, elle est capable de commander elle-même ! "
    Et la dispute a commencé

     

    Ma femme et moi étions à une réunion d'anciens de son école. Il y avait un homme complètement saoul, buvant verre après verre.
    Je demande à ma femme : " Tu le connais ? "
    " Ou i", dit-elle en soupirant, " Nous sommes sortis ensemble. Il a commencé à boire quand nous nous sommes séparés. Il n'a jamais cessé depuis."
    Je lui répondis : " Qui aurait pu penser que l'on pouvait fêter ça si longtemps ? "
    Et la dispute a commencé

     

    En arrivant à la maison hier soir, ma femme me demande de la sortir dans " un endroit cher ".
    Je l'ai amenée à la station-service.
    Et la dispute a commencé

     

    Au supermarché, je demande à ma femme si nous pouvons prendre une caisse de bière à 25euros.
    Elle me dit non et, sans me demander mon avis, elle se prend un pot de crème revitalisante pour la peau à 15 euros.
    Je lui fais remarquer que la caisse de bière m'aiderait plus à la trouver belle que son pot de crème.
    Et la dispute a commencé

     

    L'autre jour, j'ai demandé à ma femme où elle désirait aller pour notre anniversaire de mariage.
    Elle me répond : " Quelque part où ça fait longtemps que je ne suis pas allée. "
    Je lui ai proposé d'aller dans la cuisine.
    Et la dispute a commencé

      humour.jpg

     

    votre commentaire
  • bataille-de-cannes-carte.jpgANNEE -216

    LA BATAILLE DE CANNES est une victoire écrasante d'Hannibal sur une armée romaine deux fois supérieure en nombre. Grace à une manœuvre géniale, sa victoire est totale et lui permet de s'installer durablement dans le sud de l'Italie.

    Considérée comme un chef d'oeuvre tactique, 22 siècles plus tard cette bataille est toujours étudiée dans les écoles militaires.

      

    Cette vidéo et les cartes qui suivent valent tous les écrits du monde:   

    Bataille de cannes :

    Bataille-de-cannes.jpg

     Bataille-de-canne.jpg

      La-bataille-de-cannes.jpg

      

    « On chiffre les pertes à 45 000 fantassins et 2 700 cavaliers, citoyens et alliés en nombre à peu près égal; parmi eux, les deux questeurs des consuls Lucius Atilius et Lucius Furius Bibaculus, 29 tribuns militaires, d'anciens consuls, d'anciens préteurs ou édiles, entre autres Gnaeus Servilius Geminius et Minucius qui avait été maître de cavalerie l'année précédente et consul quelques années plus tôt; en outre, 80 sénateurs ou magistrats ayant rang de sénateurs : enrôlés volontaires ils servaient comme simples soldats dans les légions. On dit qu'il y eut 3 000 prisonniers parmi les fantassins et 1 500 parmi les cavaliers. »

    Tite Live: histoire romaine XXII-49

     

    Selon Polybe, considéré par la plupart des historiens comme plus impartial que Tite-Live, 10 000 Romains furent capturés, et près de 53 000 périrent au combat. Encore selon Polybe, près de 5 500 cavaliers Romains tombèrent sous les coups des Carthaginois.

    Le consul Paul Emile trouve également la mort au combat, mais Varron parvient à s'échapper, à la tête d'un peu plus de 70 cavaliers.

    Hannibal s’en tire avec 6 000 tués. Parmi ceux-ci figurent 4 500 Celtes. Ce sont eux qui ont, étant au centre, contenu le gros des forces romaines.

    Article précédent : La deuxième guerre punique (première partie)

    Article suivant:      La deuxième guerre punique (les délices de Capoue)  

     

     

    1 commentaire
  • LES PREPARATIFS

    Hamilcar met à profit son pouvoir sur l'Espagne pour préparer les moyens économiques et militaires qui avaient fait défaut lors de la première guerre.
    Maitre de L'Espagne, il s'est créé un royaume indépendant, riche en ressource minière et relativement indépendant sur le plan politique. Le pouvoir de Carthage est aux mains de ses amis. Cette richesse économique et cette indépendance lui permettent de mettre sur pied une armée composé des redoutables guerriers ibériques, tous dévoués à sa famille ( -237 à -229 ). A sa mort ( -228 ) Hasdrubal Barca poursuivra sa tache, mais restera prudent à l'
    égard de Rome. Mais son fils Hannibal adoptera une attitude contraire et intransigeante dès son avènement au pouvoir, comme gouverneur de l'Hispanie en -221. Il n'a que 26 an.

     -------------------------------------------

    Résumé (Larousse) - Pour les lecteurs pressés, mais intéressés.

     En -219, le chef carthaginois Hannibal s'empare de la ville de Sagonte, alliée à Rome. Hannibal, partant d'Espagne (-218), gagne l'Italie par la voie de terre pour y porter la guerre avec une armée équipée de 37 éléphants. Ses victoires successives (dans le Tessin, sur la Trébie, fin -218), en Cisalpine, puis au lac Trasimène (-217), à Cannes (-216), amènent les alliés italiques du Sud à lâcher Rome au profit d'Hannibal, qui obtient aussi l'alliance de Philippe V de Macédoine. En 212, Hannibal réussit à prendre Tarente et à battre les Romains à Capoue. Il est cependant bloqué en Italie méridionale, sans renforts de Carthage et ne peut empêcher Rome de reprendre Capoue (-211). Syracuse et toute la Sicile, qui avait pris le parti de Carthage, tombent aux mains du consul Claudius Marcellus, et P. Cornelius Scipion, passé en Espagne, prend Carthagène (-209). Hasdrubal, frère d'Hannibal, venu avec une armée de renfort, est battu et tué sur les bords du Métaure (-207). Hannibal se replie sur Crotone. Rome attaque Carthage en Afrique même, où Scipion débarque en -204 et trouve un allié dans le prince numide Masinissa. Hannibal est rappelé en Afrique (-203). Magon, un autre frère d'Hannibal, tente vainement de créer une diversion en débarquant en Ligurie. Hannibal est vaincu par Scipion à Zama (-202). Carthage, vaincue, cède l'Espagne, livre sa flotte, promet de verser 10 000 talents et s'engage à n'entreprendre aucune guerre sans le consentement de Rome (-201). Peu après, elle exile Hannibal.

    ------------------------------------------ 

    LA PRISE DE SAGONTE -219, La cause

    En -219, violant le traité de l'Ebre signé par Hasdrubal en -226, il prend la ville Sagonte après un siège de 8 mois. Les habitants appellent les romains à leur secours, mais ceux ne viendrons pas, plus préoccupé par les Illyriens en révolte. C'est la première erreur des romains, car Sagonte servira de base arrière à Hannibal pour sa future campagne.

    Sagonte.jpg

    LES CONSEQUENCES

    Les romains décident de contre attaquer sur deux fronts en Afrique du Nord et en Hispanie à partir de leur base sicilienne. Hannibal va les surprendre en marchant sur l'Italie.

    LA MARCHE VERS ROME -218

    Hannibal après avoir traversé l'Espagne et la Gaule méridionale franchit les Alpes en envahit l'Italie.

    Avril : Hannibal quitte Carthagène avec 90 000 fantassins et 12 000 cavaliers.

    Juin : Il franchit l'Ebre, en laissant en Hispanie 10 000 fantassins, 1000 cavaliers et 11 000 ibères.

    Juillet : il franchit lesPyrénées et pénètre en Gaule en évitant de s'attaquer aux villes grecs de catalogne.

    début septembre : Il franchit le Rhône à quatre jours de marche de Fos, entre Avignon et Arles. Pour faire traverser les éléphants et son armée il fait construire des bacs. Les Volques de la rive droites sont des amis, mais les Cavares de la rive gauche sont hostiles et veulent s'opposer au franchissement. Il envoie donc son lieutenant Hannon franchir le Rhône, bien en amont, au confluent de l'Ardèche, celui-ci redescend quatre jours après sur les arrières des Cavares. Au signal d'Hannon le franchissement commence, les Cavares se ruent sur la rive pour empêcher le débarquement et au même moment les troupes d'Hannon chargent et écrasent les gaulois pris en tenaille.
    Les tribus gauloises étaient neutres jusqu'au Rhône. Mais ceux de la rive gauche harcèlent les carthaginois qui doivent s'éloigner de la cote pour éviter Marseille. Hannibal perd 12 000 fantassins et 1000 cavaliers.

    De son coté Rome envoi à partir de Pise deux légions commandé par Scipion qui rejoignent la Gaule par mer pour intercepter Hannibal. La rencontre des deux forces se limitera  à un accrochage de détachements de cavalerie envoyés en reconnaissance. Toutefois Hannibal prudent remonte vers le nord en direction du territoire des Tricastini.  Sachant Scipion à sa poursuite il rejoint le confluent du Rhône et de l'Isère, près de Valence, à marche forcée en quatre jours.

    franchissement-du-Rhone.jpg
     Octobre, la traversé des Alpes : Pour vous faire une idée précise de la traversée des Alpes je vous conseille vivement se site remarquable :
    http://hannibal-dans-les-alpes.com/index.htm
    Hannibal franchit les Alpes en empruntant l'un des multiples itinéraires supposés, sous le harcèlement de gaulois hostiles. Les premières neiges tombent. La quasi totalité des éléphants meurent. Harcelé par les autochtones l'ascension prendra neuf jours et la descente six jours. Après cinq mois de marche, c'est une armée épuisée et amoindrie qui débouche en Gaule cisalpine, dans la plaine du Pô, bien accueillie par les Gaulois
    .
    Hannibal-la-traversee-des-alpes.jpg 
    PREMIERES BATAILLES EN ITALIE -218

    Fin novembre, accrochage du Tessin : Après avoir franchi les Alpes, Hannibal prend Turin. Publius Cornelius Scipion de retour en Italie avec une armée beaucoup plus faible reçoit comme mission d'arrêter la progression d'Hannibal. Il passe le Pô et marche sur les carthaginois. Un jour que la cavalerie romaine se lance en reconnaissance dans la plaine entre le Ticinus (Tessin) et le Sessites (Sesia) dans les environs de Vercelloe (Verceil), elle se heurte contre la cavalerie punique. Des deux côtés les généraux en chef commandent en personne.
    La cavalerie romaine se voyant cernée commence à fuir. Scipion blessé parvient à s'échapper.

    Décembre, la bataille de Trébia: Après sa défaite sur le Tessin, Scipion se replie sur la Trébia, un affluent du Po, à l'ouest de Plaisance ou l'attend les renforts du consul Tiberius Sempronius Longus. Pendant ce temps Hannibal a rallié à sa cause les Ligures et les gaulois, se qui augmente son armée de 40 000 hommes, dont 14 000 gaulois. 
    Après avoir épuisé la résistance de l'infanterie romaine aux abords de la Trébia, Hannibal taille en pièce par une attaque surprise l'armée romaine malgré une résistance héroïque des légionnaires.

    Année -217

    Janvier à avril : Hannibal hiberne en Gaule cisalpine, traverse les Appenins et  avec difficulté les marais de l'Arno, ou il perd un œil.
    http://www.histoiredumonde.net/A-travers-les-marais-etrusques.html

    21 juin, l'embuscade du lac Trasimène :   Hannibal bien renseigné par des espions se rend rapidement compte que la plaine enserrée entre le lac et les collines est une véritable souricière. Connaissant parfaitement le caractère impétueux de son ennemi il provoque sa fureur en ravageant la campagne environnante, afin de l'obliger à attaquer sans attendre les légions qui doivent le renforcer. Afin de tromper Flaminius sur sa position il fait allumer des feux sur des collines voisines, ou il campera en personne avec les troupes numides et ibères. Pendant ce temps le reste de son armées prend tranquillement position de nuit sur les positions d'attaque:
          - à l'entrée de la vallée, la cavalerie carthaginoise qui a pour mission d'empêcher toute retraite;
          - sur les hauteurs, les troupes gauloises;
          - près des gaulois l'infanterie légère carthaginoise;
          - à l'Est, à la sortie du défilé, les alliés (Ibères et Numides)
    Au levé du jour, supposant les troupes d'Hannibal à plusieurs lieues à l'Est Flaminius s'engage dans la vallée couverte de brouillard.

    Lorsque les quatre légions de Flaminius furent entièrement dans le défilé, les troupes d'Hannibal dévalèrent les collines et les unités romaines se trouvèrent rapidement isolées les unes des autres, incapables de se former en ordre de bataille, elles cèdent à la panique. Pour ajouter à la confusion le consul et les principaux officiers sont tués des les premiers affrontements. Désorganisées le romains sont taillés en pièces. Nombreux tentent de fuir.
    bataille-de-trasimene.jpg

     Trois heures plus tard, les pertes romaines s'élèvent à 15 000 tués ou noyés, 15 000 prisonniers, l'avant garde composée de 6000 cavaliers qui avait réussit à s'échapper à été rattrapée pendant la nuit et capturé par la cavalerie carthaginoise.

    Du coté carthaginois les pertes sont moins nombreuses, entre 1 500 et 2 500 morts. Essentiellement des gaulois qui se son conduit de manière indiscipliné.

     Toutefois la bataille n'est pas vraiment terminée, peu de temps après l'armée de Servillius arrive à marche forcée par la "via Flaminia". Mais Maharbal et la cavalerie punique partent à sa rencontre et anéantissent l'avant garde romaine composée de 4000 cavaliers dans la bataille des marais de Plestia.

    Les dirigeants de Rome se mirent a trembler, la population ne fut pas informée du désastre

    Eté, automne : Hannibal descend vers l'Apulie.
    Suite au désastre de Trasimène les comices centuriates nomment dictateur Fabius Maximus, surnommé Cuntactor ( le temporisateur ). Celui préconise une stratégie d'usure "la stratégie de Fabius". Les armées romaines se contentent de suivre et de limiter les déplacements des troupes d'Hannibal qui pillent la Campanie et le Samnium, tout en évitant l'affrontement direct. Fabius tente de maintenir Hannibal dans la Campanie dévastée, mais celui grâce à une habile manœuvre réussit à exfiltrer son armée vers la plaine des Pouilles ou il passera un hiver confortable. Suite à ce revers, Flaminius devra partager sont commandement avec son maitre de cavalerie.

    Hiver : Hannibal hiverne en pays Samnites (Pouilles).
    En Hispanie, Cornelius Scipio Calvus consolide la position romaine au nord de l'Ebre, tout en détruisant les réserves d'Hannibal.

     

    Article précédent :    l'entre deux guerres.

     Article suivant :        la bataille de Cannes. 

     

     

    votre commentaire
  •  La première guerre punique a couté trés cher aux deux billégerants Rome et Carthage se retrouvent en difficulté financière. Ne pouvant payer ses mercenaires Carthage devra faire face à une longue rébellion et cherchera à se refaire une santé économique en conquérant l'Espagne.

     

     La guerre des mercenaires -241 à -238

     http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_des_Mercenaires

    Aprés le lourd tribut payer à Rome à la fin de la première guerre punique, Carthage en grande difficulté financière ne peut plus payer les 20 000 mercenaires rapatriés de Sicile. Ceux-ci, soutenus plus tard par une partie de la population lybienne, se révoltent.. La guerre civile fait des ravages mais Hamilcar rétablit militairement et socialement la situation en trois ans. Toutefois cela s'est fait avec beaucoup de difficulté et d'exactions, ce qui a fait qualifier cette guerre "d'inexpiable", c'est à dire ne respectant les conventions de la guerre.

    mercenaire carthaginois

     La conquète de l'Espagne de -237 à -219

    En -237, Hamilcar Barca part pour l'Espagne avec Hannibal, commence la conquête de l'Espagne et établi un empire Barcide ( famille d'Hamilcar ). Le but de cette famille est de redonner à Carthage sa splendeur militaire et économique afin de prendre sa revanche sur Rome.

    En -229, pendant l'hiver Hamilcar meurt noyé alors qu'il essaye de s'échapper en traversant une rivière ; Hasdrubal, son gendre lui succède.

    En -228, Hasdrubal le beau succède à Hamilcar et les carthaginois fondent la nouvelle Carthage : " Carthagène ".

    En - 226, traité de l'Ebre entre Hasdrubal et Rome.

    En - 221, Hasdrubal est assassiné par un patriote espagnol et conformément au choix unanime de l'armée, Hannibal est confirmé par Carthage comme le nouveau commandant en Espagne.

    En -221 à -219, Hannibal achève la conquête de l'Espagne jusqu'à l'Ebre, donnant son maximum d'expansion à l'Espagne Barcide.

    En -219, Hannibal attaque Sagonte qui demande la protection des romains, ce qui conduira inévitablement à la deuxième guerre punique.  carthage-copie-1.jpg  Pendant ce temps Rome, profitant des difficultés de Carthage s'emparera sans grande difficulté de la Corse et de la Sardaigne.

     

    Article précédentla première guerre punique 

    Article : suivant :    la deuxième guerre punique

     



     

    votre commentaire
  • Les relations entre Rome et Carthage sont détendues tant que dure la domination Grecque sur le bassin méditerranéen.

    Entre -264 et -146 la République romaine affronte les carthaginois pour la domination de la Méditerranée. Ce sont les guerres puniques, comparables aux guerres mondiales du XX° siècles, elles ont entrainées une transformation radicale, politique et sociale, de tous les peuples qui se sont impliqués. Rome vaincra Carthage trois fois et finira par la détruire entièrement après s'être emparé de la Sicile et de l'Espagne et en sortira transformée. De simple citée elle deviendra un empire à vocation universelle.

    Punique viendrait du mot latin poeni ou poenus qui veut dire phénicien ou de punicus qui signifie carthaginois.

    Pour l'annecdote, notons que c'est en -264 qu'eurent lieu les premiers combat de gladiateurs à Rome.

    premier-guerre-punique.jpg 

    LA PREMIERE GUERRE PUNIQUE ( -264 à -241 )

    Les origines de la guerre: 

    Les sources étant nombreuses et contradictoires je vais essayer de faire simple.

    - Entre le VII° et VI° siècle avant JC les Grecs colonisent la Sicile.
     - Entre le VI° et le V° siècle la colonie Grec de Sicile subit les assauts des Carthaginois.

    Vous trouverai sur internet plusieurs versions sur les origines de la première guerre punique dont certaines totalement différentes, mais celle qui suit fait référence en grande partie à une source sérieuse (Joël Schmidt, historien spécialiste de l'antiquité)

    Le role des Mamertins, un prétexte: 

    Mercenaires mamertinsLes Mamertins membres d'une colonie du peuple Osque, originaire de Campanie (région méridionale de l'Italie), arrivent en Sicile sous le règne du tyran de Syracuse Agathocle.
    A la mort d'Agathocle en -289 les Mamertins se retrouvent sans chef, sans encadrement et sans solde. Ils se révoltent, s'emparent de Messine, tuent tous les habitants males et s'approprient leurs femmes et leurs enfants, en même temps ils occupent les demeures et les terres. Ils rebatisent Messine du nom de Mamertina. Violents et xénophobes, incapables de gouverner la région, les Mamertins pillent sans retenue les alentours de Messine.

     Las de ces exactions le Tyran Hérion de Syracuse, fait le siège de Messine, mais les Mamertins appellent à leur secours les Carthaginois, qui trouvent là un bon prétexte pour s'implanter dans l'est de l'Ile. Se rendant compte de leur bévue, ne voulant pas passer sous le contrôle des Carthaginois (les puniques), les Mamertins se souvenant opportunément de leur pays d'origine, demandent l'assistance des Romains. Les généraux romains, originaires de Campanie, rêvent d'en découdre avec les Carthaginois. Les romains débarquent donc en Sicile sous prétexte de protéger " leurs frères de race ", en fait pour mettre un terme à l'hégémonie de Carthage en Méditerranée. Il est également à noter que toutes les iles de la mer tyrrhénienne sont carthaginoises (Corse, Sardaigne, Baléares) et que l'achèvement de la conquête de la Sicile mettrait à leur portée toute l'Italie du sud. Rome n'est plus qu'à dix jours de marche. Toutefois l'affaire n'est pas sans risque, car Carthage compte trois fois plus d'habitant que Rome.

    C'est ainsi que commence vraisemblablement en -264 la première guerre punique qui se terminera par la conquête de la Sicile.

    guerre punique 

    LA GUERRE

    Les troupes d'Appuis Claudius débarquent en Sicile et prennent Messine en -264, puis Rome obtiendra le protectorat de Syracuse, tandis que Carthage conservera sa partie ouest de l'ile. Le conflit aurait pu prendre fin sur ces bases, mais le gouvernement punique concentre des forces importantes à Agripente. Devant cette menace Rome prend l'offensive et s'empare d'Agrigente en -262 après un siège de sept mois. De nombreuses villes siciliennes se rallient à Rome.

    Devant la supériorité romaine en rase campagne, Carthage enferme ses armées dans des forteresses et réserve l'offensive à sa flotte qui attaque les ports siciliens ralliés à Rome et mêmes les villes côtières italiennes. Cet état n'évolura pas jusqu'en -256

    armee-romaine.jpg

    Bataille navale de Mylaé -260
    Toutefois en -260 Rome se constitue d'une flotte et le consul Duilus détruit une escadre punique à Mylaé. Rome prétend la création de cette marine comme une innovation complète. En réalité elle a bénéficiée de pilotes Grecs expérimentés et d'arsenaux très bien équipés. Toutefois l'invention de la passerelle d'abordage munie de grappins, "corbeau" serait attribuée à Dullius. Cependant un équilibre naval entre les deux belligérants n'a pas de conséquence immédiate en Sicile.

    corbeau.jpg

    Bataille navale de Cap Ecnome -256
    En -256 Les romains battent les carthaginois lors de la célèbre bataille navale de Cap Ecnome (sud de la Sicile), l'une des plus grande de l'antiquité ou se sont affrontés prés de 700 navires et 300 000 hommes.

    Attaque de Carthage -255 (bataille de Tunis)
    Le consul Régulus propose d'attaquer Carthage chez elle en Afrique. Cette proposition aboutira à la funeste bataille de Tunis en -255 ou les troupes romaines seront écrasées par les troupes du général mercenaire Xanthippe. Cette défaite et les tempêtes anéantiront toute chance de vaincre Carthage chez elle. La guerre se poursuit donc en Sicile et sur mer ou Rome subira encore quelques revers.

    bataille-de-Tunis.jpg

    Bataille navale des iles Egates -241
    Toutefois en -241 Rome gagne une bataille navale décisive au large des iles Egates. Le 10 mars -241, deux cents quinquérèmes romaines affrontent deux cent cinquante navires carthaginois venus au secours de Lilybée qui subissait un blocus depuis plusieurs mois. Malgré un vent défavorable, mais plus mobile les romains coulent cinquante navires puniques et en capturent soixante dix.
    Après cette victoire décisive Catulus prend Lilybée, isolant Hamilcar et son armée en Sicile, laquelle armée était éparpillée parmi les rares places-fortes que Carthage détenait encore. Manquant de ressources pour construire une autre flotte ou pour envoyer des renforts à leur armée terrestre, Carthage admit sa défaite et signa un traité de paix avec Rome, amenant ainsi la Première Guerre punique à sa conclusion.

    hamilcar.jpg

    Conséquences:
    Rome obtient la Sicile, les iles Egates et Lipari ainsi qu'une indemnité de 5000 talents, soit plus de 100 tonnes de métal. Carthage en grande difficulté financière ne peut plus payer ses mercenaires. Ceux ci se révoltent et Hamilcar met trois ans pour en venir à bout. Profitant des difficultés de Carthage, Rome obtient sous la menace d'une intervention militaire La Corse et la Sardaigne.

    Article précédent:    La prise de Rome par Brennus
    Article suivant:        L'entre deux guerres 

     

    1 commentaire
  • 509 - 27

    LA REPUBLIQUE ROMAINE

    Rome est une république. Rome conquiert peu à peu les peuples latin qui l'entourent ainsi que les Estrusques, et au III° siècle av.J.C. se rend maitresse de l'ensemble de l'Italie.

    Je laisse le soin aux liens suivants de vous parler de l'organisation de la république, quant à moi je préfère me consacrer aux fait marquant qui ont jalonné la république comme par exemple la bataille de  l'Allia ( jour de deuil pour les romains) et la prise de Rome par Brennus:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9publique_romaine

    http://ecjs07jd.blogzoom.fr/

    http://thucydide.over-blog.net/article-35577503.html

    republique-romaine.jpg 

    389 av.J.C.

    LA PRISE DE ROME PAR BRENNUS

    Qui sera à l'origine du cauchemard romain qui durera 1000 ans. 

    allia3.jpgL'EFFET PAPILLON DU VIN... (Inspiré d'une anecdote de PLUTARQUE)

     Quelque part en Gaule au V° siècle avant J.C.

    " D'ou vient ce merveilleux breuvage, digne des dieux, qui nous enivre,"

    " Au-delà des montagnes (les Alpes) de vastes terres fertiles en produisent les fruits..."

    "Compagnons préparaient armes, bagages, familles et dirigeons nous vers ce merveilleux endroit"

    En quelques années les peuplades celtiques du sud de la France, suivi par d'autres se répandent en vagues successives aux frontières de l'empire ETRUSQUE (Italie du nord)

    Les ETRUSQUES étant une menace pour ROME les romains conservent une bienveillante neutralité.

    Toutefois le choc frontal gaulois-romains sera inévitable.

       

    BRENNUS.jpgLES FORCES EN PRESENCES :
    (référence : gaulois contre romains de Joël SCHMIDT)

    Les gaulois :

    Les gaulois s'avancent vers Rome à marche forcée, leur multitude et leur cruauté sèment l'épouvante. De hautes statures, Ils sont courageux, combatifs, ne craignent pas la mort et la donnent avec une sauvagité extrême. Des chars, de nombreux cavaliers et des meutes de chiens sanguinaires appuient la masse des fantassins. Mal commandé et mal armé ils comptent sur leur nombre et leur furie pour épouvanter l'ennemi. Par bravade ils combattent torse nu. Ils brandissent des enseignes qui représentent des sangliers (la force brute). Ils donnent l'assaut en courant à perdre haleine, au mugissement de grandes trompettes en forme d'animaux monstrueux, leurs hurlements se mêlent aux aboiements. Toute leur puissance réside sur la furie animale du premier assaut. C'est également leur point faible. Si l'ennemi survit à ce déferlement hétéroclite il peut reprendre le dessus sur des fantassins exténués. Enfin après la bataille ils ornent leur cabane ou campement avec les tètes coupées et embaumées de leur ennemis.

    Tite-live a écrit : "Partout, en face et autour des Romains le pays était couvert d'ennemis gaulois qui se plaisaient, par gout du tumulte, a faire retentit l'horrible harmonie de leurs chants sauvages et de leurs bizarres clameurs"

      allia2

    Les romains

    Les gaulois sont des envahisseurs nomades alors que les romains sont des citadins et des paysans qui défendent leur territoire
    Face à cette multitude sauvage et désordonnée, les romains en nombre inférieur opposent une tactique militaire éprouvée et leur sens de la stratégie. Ils peuvent également compter sur la supériorité de leur armement et 40 000 fantassins (environ 10 légions) mais peu aguerris et commandés par des chefs qui se font concurrence.

      allia5.jpg

                    Le pouls s'accélère, le fron,t s'humidifie.....

    L'AFFRONTEMENT (La bataille de l'ALLIA)

    Mon pouls s'accélère. Mon front s'humidifie. Mon ventre se noue. Mes mains se crispent sur mon arme. Une étrange sensation déconnecte mon cerveau. Je ne suis plus moi même. La peur senvole, alea jacta es (j'imagine sans peine ce qu'on ressenti les légionnaires...). La horde hurlante apparait à quelques centaines de mètres. Les injures et les cris haineux fusent de toute part. La masse est tellement compacte que les boucliers s’entrechoquent. Brusquement, accompagné de clameurs assourdissantes, fantassins, cavaliers et chiens s'élancent dans une course folle. L'impact est terrible. Grand nombre de recrues romaines sont massacrées. Les survivant se jettent dans le Tibre et coulent emporté par le poids de leur cuirasse. La plupart de fuyards qui rejoignent Rome en grande hâte n'ont même pas combattu.

    BRENNUS surpris par cette victoire rapide et facile, pense à un piège et ne cherche pas à pousser son avantage.

    Les têtes romaines sont coupées et fichées sur des piques pour orner le campement. Les corps sont dépouillés. Les armes prises à l'ennemi s'entassent en monticules. Le camp romain est pillé. La victoire est fétée avec force ripailles.

      allia4.jpg

    "Le jour d'ALLIA" sera considéré comme jour deuil jusqu'à la fin de l'empire romains et hantera leurs esprits pendant 1000 ans.

    Quant à la tactique gauloise qui consiste en une cohue lancée au pas course qui renverse tout sur son passage, elle sera conservée durant toutes leurs guerres contre les romains y compris contre César. 

    La prise de Rome

    Trois jours après la bataille de l’Allia, BRENNUS rassemble ses troupes dispersées dans les plaisirs des festins et du pillage.

    La troupe se met en marche. Le fracas des armes contre les boucliers de bois accompagnent les hurlements et les chants de guerre. Une marche funèbre à glacer le sang. Les portes non gardées sont grandes ouvertes. Rome est vide. Le silence impressionne les gaulois qui Instinctivement resserrent les rangs, se taisent et traversent  la ville méfiant. Arrivé au pied du capitole, les trompent mugissent, les cris de joies et de haines fusent sans retenus. Les chefs de guerres hissent leurs pavois. Trois cent cinquante ans après sa fondation Rome tombe pour la première fois aux mains des barbares.

    barbe-blanche-1.jpgL’élite romaine réfugiée sur le capitole assiste impuissante a ce déshonneur. La multitude des plébéiens, jugés bouches inutiles, s’est répandue dans les campagnes environnantes. Vieillards, femmes et enfants se terrent dans les maisons. Les vieux magistrats se parent de leurs toges de cérémonie et arborent les attributs de leur charge. Ils se rendent au forum, s’assoient sur leur siège d’ivoire et attendent la mort en silence

    Le capitole est encerclé par les troupes d'élites gauloises. Brennus accompagné de son état major et entouré d’une garde nombreuse se dirige vers le forum. La noble attitude des vieillards impressionne les gaulois, qui n’osent s’en approcher.
    Un soldat aborde Manius Papirius et lui tire brusquement la barbe. Celui-ci, d’instinct le frappe durement à la tête de sa canne. Le glaive du gaulois transperce le flan du magistrat. Le signal de la curée est lancé. Excités par le sang les gaulois massacrent les vieillards. Pendant plusieurs jours la ville est pillée. Les femmes violées. Les enfants assassinés. Les hommes égorgés. Les maisons brulées. Le butin s’entasse dans les chariots.

    pillage-de-rome.jpg

    Sur le Capitole, les infortunés défenseurs entendent les cris des bourreaux, les hurlements des victimes et le ronflement des flammes. Impuissants, ils résistent cependant aux sommations de BRENNUS. Pour réponse à une demande de reddition ils font pleuvoir une pluie de flèches et de lances sur les gaulois. En représailles les gaulois rassemblent  femmes, enfants, impotents et les égorgent sous les yeux des défenseurs. Les nombreux assauts des gaulois sont repoussés. Le capitole est imprenable, la victoire fragilisée. Les semaines et les mois passent.  La famine menace les deux camps. Brennus imagine alors un nouveau plan. Il divise son armée en deux corps. L’un ayant pour mission de poursuive le siège de la forteresse, l’autre sera chargé d’effectuer des razzias dans la campagne pour se procurer vivres et fourrage. Mais ce second corps se désorganise, perd sa discipline et se scinde en bandes armées pillant pour son propre compte. Faute de chefs compétents les gaulois oublient que leur but et de s’emparer de Rome.

    L’EXPLOIT DE PONTIUS COMINIUS
    CAMILLE, après avoir réuni plusieurs centuries à ARDEE et réussi un raid meurtrier sur le camp gaulois revendique le titre de dictateur pour libérer Rome. Cependant il désire que sa nomination soit ratifiée par les sénateurs de Rome. Il confit donc à COMINIUS le soin de leur apporter cette doléance.

    Téméraire et rusé, le jeune homme travesti en gaulois réussit les exploits de franchir les lignes gauloises à plusieurs reprises, de traverser le TIBRE à l’aide d’un vêtement doublé de liège et d’escalader la falaise qui mène au capitole. Cependant des gardes remarquent des traces de pas au pied de la falaise. Ils en déduisent donc qu’il existe un accès au sommet du Capitole.

    LES OIES DU CAPITOLE 
    C’est alors qu’une nuit, les Gaulois tentèrent d’escalader les murs de la citadelle. Ils parvinrent à mettre pied à un endroit moins protégé que les autres, près du temple de Junon. Cependant, ce dernier abritait des dizaines d’oies sacrées, qui se mirent alors à criailler. Elles attirèrent l’attention d’un ancien consul, Manlius Capitolinus, qui s’empressa d’avertir ses compatriotes. Les Gaulois furent alors rejetés en bas des murailles."

    Cependant, malgré ce coup d’éclat, les Romains durent se rendre, accablés par la famine après plus de 6 mois de siège.

    le-capitole.jpg

    VAE VICTIS !...
    "Le tribun SULPICIUS accepta de verser un tribut de 1 000 livres d’or à Brennus, à condition que ce dernier quitte la ville. Le Gaulois accepta, et la transaction eut lieu hors des murs de la cité. BRENNUS posa ses poids sur la balance, et les Romains versèrent leur or de l’autre côté. C’est alors que Sulpicius s’aperçut que les poids étaient faux, et il s’en plaignit à Brennus. Ce dernier, furieux, jeta son épée sur la balance en criant « vae victis ! » (‘Malheur aux vaincus !)"

    Sans-titre-1.jpg

    vae-victis.jpg

    CAMILLE LE LIBERATEUR
    "C’est alors que seraient arrivées des troupes de renfort (menées par Camille, qui avait été nommé dictateur peu de temps auparavant.), qui se jetèrent sur le camp gaulois et en massacrèrent un grand nombre"

      MYTHE ET REALITE Mais d’après D. BRIQUEL  « La prise de ROME par les gaulois »
    Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, Paris, 2008.

    « En 390 av. J.-C., les Gaulois s’emparent de Rome et détruisent la ville dans un gigantesque incendie : les Romains des temps ultérieurs avaient gardé un souvenir effrayé de cette catastrophe, la seule fois de leur histoire où leur ville avait été prise par l’ennemi. En réalité, le récit grandiose que les historiens de l’Antiquité faisaient de l’événement a très largement déformé ce qui s’est réellement passé : les Gaulois se sont contentés de repartir de Rome, sans l’incendier, avec la rançon que leur ont versée ses habitants. Mais ceux-ci ont donné une présentation des faits démontrant comment ils ont été capables, au plus profond du désastre, de trouver en eux-mêmes les ressources qui leur ont permis de surmonter la crise : celle-ci n’est que la transposition d’un vieux schéma mythique qu’on retrouve chez plusieurs peuples indo-européens et où était relatée la victoire des dieux sur les démons lors de la crise eschatologique qui verra leur affrontement à la fin du monde. »

    Article précédentLes rois de Rome
    Article suivant:       La première guerre punique  

     

    1 commentaire
  • Cette histoire succincte de ROME qui comporte plusieurs articles commence avec Romulus qui fonda Rome vers 753 av.J.C et se terminera en 476 après J.C. avec le dernier empereur  Romulus Augustulus déposé par Odoacre chef des barbares Hérules.

     

    753 av.J.C
    La légende: Fondation de Rome par Romulus, selon la légende il fonda la ville à l'emplacement du Mont Palatin sur le Tibre le 21 avril -753. Toutefois Hellinacos, au V° siècle av.J.C contexte cette version est attribue la fondation de Rome à un descendant d'Enée et des Troyens rescapés de la guerre de Troyes.

    fondation-de-rome.jpg

    La vérité la plus probable: 

    Vers la fin du VIII siècle av J.C 7 villages peuplés de Latins, installés sur l'Esquilin le Caelius et le Palatin se fédère en une ligue latine du nom de Septimium.

     

    715 - 509    ROME GOUVERNE PAR DES ROIS:

    Tiré du lien : http://lemonderomain.free.fr/indexer/monde/rome.html (un site absolument a visiter)

      Les trois rois Sabins

    NUMA POMPILIUS ( 715 - 672 ) 

    Numa PompiliusLégende : Numa Pompilius est le second roi de Rome. Il est d'origine Sabine étant le neveu du roi Tatius. Son nom est formé du grec nomos loi et de pompa habit sacerdotal. Il institue les collèges sacerdotaux, les augures chargés de lire l'avenir dans le vol des oiseaux et les aruspices qui le prédisaient en lisant dans les entrailles des animaux. Il fait construire le temple de Vesta, la maison des Vestales, le temple de Janus dont les portes étaient ouvertes en temps de guerre et fermée en temps de paix. Il organise le calendrier en douze mois et crée les jours fastes et néfastes.

    Vérité historique: Des Sabins installés sur le Quirinal et le Vinimal imposent leur autorité sur cette ligue. Les historiens romains par orgueil national ont cherché à gommer cette histoire au profit d'une légende plus favorable à Rome. Ce qui prouve le controle de la ligue par les Sabin est le nom de Quirites donné au citoyens romains de vieille souche, ce nom provient de Cures, ville des Sabins et le nom de Quirinus donné plus tard par Romulus, Quirinus était le dieu de la guerre sabin.

    TULLIUS HOSTILIUS ( 672 - 640 )

    Tullius-Hostilius.jpgLégende : Tullius Hostilius est également d'origine sabine. C'est sous son règne que se déroula la lutte de Rome contre la métropole du Latium. Albe-la-Longue. Après la victoire de Rome cette dernière devient vassale. Elle sera rasée à la fin du règne de Tullius Hostilius et ses habitants seront déportés à Rome. Selon la légende, Tullius Hostilius s'étant faché avec Jupiter, ce dernier le foudroya en sa demeure.

    Vérité historique : La ligue latine a ruiné le pouvoir d'ailleurs fragile d'Albe sur le Latium et les petites citées latines. Ces dernières s'allient à la ligue pour détruire la puissance albaine. Mais Albe détruite, elles ne veulent pas reconnaitre l'autorité de la ligue. C'est l'anarchie dans la région.

    ANCUS MARTIUS ( 640 - 616 )

    ancus-martius.jpgLégende : Ancus Martius est un neveu de Numa Pompilius, donc d'origine sabine. Il construisit un pont sur le Tibre, déporta des habitants de trois villes du Latium à Rome et fit batir le port d'Ostie qui allait devenir le port le plus important de Méditerranée sous l'empire. Il agrandit également Rome en annexant la colline du Janicule. Il confie l'éducation de ses enfants à Tarquin le fils d'un corinthien établi en Ethurie.

    Vérité historique : Les Etrusques profitent de la situation anarchique pour envahir le Latium. Il s'établissent sur le site de la ligue latine et fédèrent les divers villages en une véritable ville.

     

    Les trois rois Etrusques

    TARQUIN ( 616 - 578 )

    TarquinLégende : Après la mort d'Ancus Martius, conseillé par sa femme Tanaquil, Traquin prive ses élèves de leurs droits et monte sur le trone. Il fait pénétrer la civilisation étrusque à Rome; Vainqueur des Latins, des Sabins et des Etrusques il a droit aux honneurs du triomphe. Il fait construire le Forum et le Grand Cirque ainsi que la Cloaca Maxima. Il meurt victime de la vengeance des fils d'Ancus Marius.

    Vérité historique : Au milieu des villages s'étendait une dépression qui permettait les rencontres. Cette dépression devient le centre de la nouvelle ville sous le nom de Forum. C'est à ce moment que le nom de la ville apparait : Rome, la ville du fleuve ( de rumon l'ancien nom du Tibre ).

    SERVIUS TULLIUS ( 578 - 534 )

    SErvius-Tullius.jpgLégende : Un stratagème de Tanaquil permet à son gendre Servius Tullius de monter sur le trone. Servius Tullius est le fils d'un esclave. Il met au point la première constitution politique de la ville : déclaration des biens et du revenu, division du territoire en régions et de la ville en quartiers. S'étant basé sur le recensement de la fortune, il répartit la population en classes ce qui facilite le recrutement de l'armée. Servius Tullius augmente l'étendue de la ville, et remplace le rempart de boue séché par une véritable enceinte ceinturant le Quirinal, le Virginal et l'Esquelin. Il faudra attendre l'empereur Aurélien pour que Rome soit dotée d'une nouvelle enceinte. Servius Tullius meurt assassiné dans un attentat fomenté par sa fille et par son gendre Tarquin le superbe.

    Vérité historique : Tarquin le premier roi Etrusque est assassiné par un chef de bande du nom de Mastarma, dont un complice nommé Caeles Vibenna occupe la colline appelé depuis Caelius. Mastarna ( Srvius Tullius ) agrandit Rome à la limite de la taille républicaine. Les historiens contestent à Mastarna les réformes. On sait juste qu'elles sont plus anciennes que le III°siècles av.J.C. Mastarba est assassiné.

    TARQUIN LE SUPERBE ( 534 - 509 )

    tarquin-le-superbe.jpgLégende : Lucius Tarquin surnommé le Superbe règne en tyran. C'est pendant son règne que se produit le célèbre épisode de la Sybille de Cumes. Etant arrivée à Rome elle propose à Tarquin les neuf livres prophétiques de la Sybille d'Erythrée pour 300 monnaies d'or. Traquin refuse. Elle en brule trois et lui repropose, il refuse. Elle en brule encore trois et lui propose. Alors Tarquin accepte les trois pour le prix des neufs et la Sybille disparait. Tarquin abolit la constitution de son prédécesseur, mais termine les grands travaux et batit le Capitole. Il triomphe des latins en prenant Gabies par trahison. Son fils Sextus tombe amoureux de Lucrèce femme d'un de ses parents Tarquin Collatin et l'outrage. Lucrèce se suicide et Collantin avec l'aide de son cousin Junius Brutus soulève le peuple et oblige le roi et sa famille à trouver refuge en Etrurie. La république est proclamée en 509 av J.C.

    Vérité historique : Le successeur de Mastarna s'attire l'antipathie des praticiens qui soulèvent le peuple contre lui ( légende de Lucrèce ). L'histoire primitive romaine a été faussée intentionnellement par les grandes familles qui ont voulues se donner des ancetres. Par exemple les Jini Briti n'apparaissent qu'au IV° siècle av J.C.

     rome 

       Article suivant : La prise de Rome par Brennus

     

     

     

    1 commentaire
  • Nous sommes habitués a trouver sur le net les perles des écoliers. Certes c'est drole, mais lorsque les politiques s'y mettent ce n'est que plus savoureux...

    elections.jpg 

    Celle-ci date 1975,  elle est de robert-André Vivien au sujet d'une proposition de loi contre le cinéma pornographique : " Messieurs, il faut durcir votre sexe...euh, texte".

    Toutefois Yvette Roudy n'a rien à lui envier: "Je suis pour l'égalité des sexes et, en tant ministre, je prendrais toutes les mesures qui s'imposent "

    Georgina Dufois: "Avec le premier ministre, nous avons des rapports tous les matins ".

    Michel Debré: " Il faut que la contraception ait ses règles " et " Les français doivent faire des enfants sur une grande échelle ".

    Dominique Voinet: " Plus que jamais, il faut que les femmes se serrent les couilles...pardon, les coudes ".

    Alain Madelin: " Le remède contre le chômage, c'est de trouver du travail aux chômeurs ".

    Nicolas Sarkozy en 2008 en s'adressant à Laurence Parisot : "Je fais de la démago...euh, pardon de la pédagogie ".

    Dominque de Villepin: " Le pétrole est une ressource inépuisable qui va se faire de plus en plus rare ".

    NIcolas Sarkozy : " Je ne veux pas qu'aucun Français ne soit condamné à l'inactivité ".

    Barnard Laporte : " Je voulais voir les Antilles de vive voix ".

    POUR REMONTER LE NIVEAU:

    Roselyne Bachelot : " Ségolène Royal n'est pas maladroite, elle est mal à gauche ".

    Patrick Devedjian : " Les coupures de presses sont celles qui cicatrisent le plus vite ".

    Marie-France Garaud, en parlant de Jacques Chirac : " Il ment tellement que l'on ne peut même pas croire le contraire de ce qu'il dit ".

     

     

    votre commentaire
  • Samedi j'ai vu par hasard cette émission sur Arte et je n'ai pas résisté à faire un article sur cet épisode surprenant de la première guerre mondiale.
    Ce qui m'a le plus frappé, c'est qu'à cette époque le haut commandement ait pris en considération les idées d'un capitaine...alaska2.jpg

    alaskaHiver 1914. Un froid glacial s'abat sur les Vosges. Les communications sont impossibles. La neige tombe en abondance. La couche de neige est tellement épaisse que même les mules ne peuvent avancer. Les postes avancés manquent de munitions et de nourritures. Les blessés agonisent dans les tranchées, leur évacuation est impossible. Des milliers de soldats meurent de privation.

    Un désastre qui doit être absolument évité l'hiver suivant. Un homme, le capitaine MOUFLET, a une idée de génie, pourquoi ne pas créer des unités de chiens de traineaux.

    Profitant d'un congé sans solde le capitaine Mouflet a passé l'hiver 1913 en Alaska comme chercheur d'or. Devant rentrer en France il confie sont entreprise à un français du nom de Hass, ingénieur et musher, installé de longue date en Alaska 

    C'est donc tout naturellement que le haut commandement des armées confit au capitaine Mouflet et au lieutenant HASS la mission secrète de ramener d'Alaska 400 chiens et 40 traineaux. Les deux hommes avec l'aide de Scotty Alan, trappeur légendaire et ami de Hass vont parcourir dix milles kms à travers l'Alaska et le Canada. Durant ce parcours ils doivent maitriser une meute de 400 chiens à moitié sauvage et éviter les pièges tendus par les activistes allemands. Ils embarqueront à destination du Havre à Québec, in-extrémiste juste avant que le St Laurent ne gèle.

    Arrivé au Havre deux sections de chiens de traineaux sont créés, dont une sous les ordres du lieutenant Hass. Ces deux sections s'illustreront sur le front des Vosges. Ravitaillant les postes isolés, évacuant les blessés. A la fin de la guerre 200 chiens auront perdu la vie. Le haut commandement reconnaissant leur utilité et leur vaillance, leur décernera la croix de guerre. Les survivants seront adoptés par des gens de la région et les militaires démobilisés. Si d'aventure vous passez par les Vosges peut être allez vous rencontrer au détour d'un chemin leur descendants.  

     Pour les curieux, visitez ces lien sur les unités de chiens de traineaux.

     http://www.dailymotion.com/video/xdnw21_les-poilus-d-alaska_news

    http://www.dailymotion.com/video/xou0l2_nom-de-code-poilus-d-alaska_tv#

     http://chiensdetraineau.free.fr/histoire/chron_WW1.php

    http://www.letrappeur.com/M%E9moire.htm 

     

     

    1 commentaire

  •  Don Reid
    (soliste) - Harold Reid ( basse )

            Phil Basley ( baryton ) - Jimmy Fortune ( ténor )

    En1955 dans la ville de Staunton en Virginie, 4 chanteurs de gospel créent le groupe "Four stars", puis "KIngsmen". Pour finalement s'attribuer le nom de "Statler brothers". Curieusement ce nom fait référence à une marque de mouchoirs. Ils dirent même en plaisantant qu'ils avaient failli prendre le nom de "kleenex brothers". Toutefois le groupe ne compte que deux frères. Le fondateur du groupe Lew Dewitt est décédé en 1990, il a été remplacé dés 1982 par Phil Basley.

    Le style musical de ce groupe est très influencé par le Gospel. Harold REID explique que le groupe utilise "les mélodies Gospel pour les transposer dans la musique country".

    Au cours de leur carrière ils reçurent trois " Grammy Award ".
    En 2007, soit cinq années après leur dernière tournée, le groupe a été officiellement intronisé au "Gospel Music Hall of Fame de Nasville".
    En 2008 le groupe entre officiellement dans le "country music Hal of Fame".

    Leurs chanson sont apparues dans de nombreuses bandes originales de films ou de jeux vidéo:
    - "Flowers on the wall" dans "Pulp Fiction"
    - "Bed of roses" et "New York City" dans le jeux vidéo " grand Theft Auto: San Andréas .

    La carrière du groupe a durée 47 ans, depuis 1955, jusqu'en 2002. Depuis Jimmy Fortune continue sa carrière en solo.

     

       
       BED OF ROSES
    She was called a scarlet woman by the people,
    Who would go to churc but left me in the steet,
    With no parents of my own, i never had home,
    And an eighteen year old boy has got to eat.
      She found me outside one sunday morning,
    Taking money from a man I didn't know,
    She took me in and wiped away my childhood,
    A woman of the streets this Lady Rose.
      This bed of roses that I lay on,
    Where I was taught to be a man,
    THis bed of roses where I'm living,
    Is the only kind of love I undrestand.   She was a handsome woman, just thirty-four,
    Who was spoken to in town by very few,
    She managed a late evening business,
    LIke most of the town wished they could do.

    And I learned all the thinhs thet a man should know,
    From a woman not approved of I suppose,
    But she died knowing that really loved her,
    Off life's bramble bush, I picked a rose.

    TRADUCTION DE BED OF ROSES

    Elle a été appelée la prostitiée par les gens,
    Qui allaient à l'église,
    Sans parents, tout seul, je n'ai jamais eu de maison,
    Et un garçon de dix huit ans doit manger.

    Elle ma trouvé dehors un dimanche matin,
    Demandant de l'argent à un homme que je connaissais pas,
    Elle m'a pris et effacé mon enfance,
    Une femme des rues, cette Dame Rose.

    Ce lit de roses sur lequel je me suis allongé,
    Ou j'ai appris à etre un homme,
    Ce lit de roses sur lequel je vis,
    C'est la seule sorte d'amour que je comprend.

    C'était une belle femme d'à peine trentre quatre ans,
    Dont on parlait très rarement dans la ville,
    Elle a géré l'affaire tard le soir,
    Comme la plupart de la ville regretaient qu'ils ne puissent pas faire.

    Et j'ai appris toutes les choses qu'un homme devait savoir,
    D'une femme pas très aimée,
    Mais elle est morte en sachant que je l'ai vraiment aimée,
    Sur le buisson de mures sauvages de la vie, j'ai choisi une rose.

     Pour écouter la viséo éteindre le disque "ambiance du jour" en bas en droite de la page.

    Une "LINE DANCE" sur la musique de "BED OF ROSES". 

     

    votre commentaire

  •  BELLAMY-BROTHERS-1.jpg

    Créé en 1970, le duo des BELLAMY BROTHERS est composé de David Milton Bellamy, chanteur talentueux de Pop song et de Homer Howard Belllamy chanteur de country music.

    Les deux frères ont été inspiré par de nombreuses sources musicales dés leur plus jeune âge. Leur père jouait de la musique country et leur sœur du rock and roll. Ils ont appris à jouer de la guitare, de la mandoline, du banjo, de l'accordéon,du violon de l'orgue et du piano.

    Leur premier concert s'est déroulé en 1968. Peu de temps après ils déménagèrent à Atlanta pour formé un groupe appelé Jéricho. Cependant lassé de jouer dans les clubs les deux frères sont revenus à la maison.
    Remarqué par Jim Stafford, ils enregistrent "les araignées et les serpents" qui entre rapidement dans le top 5.

    LES ANNEES 70

    Après quelques déboires, le duo connait le succès avec "Let your love flow" qui devient numéro 1 en 1976 sur les Etats-Unis charts pop, ainsi que dans une douzaine de pays à travers le monde.
    En 1979, un second succès vient les confirmer avec " Would you hold it againts me" qui leur permet de devenir numéro 1 au USA.

    LES ANNEES 80 - 90

    Après ces premiers succès le duo confirme son talent avec "fun-loving" (fille de plouc), des ballades comme "Santa Fe". Le Biboard les nomme comme le meilleur duo des USA.

    En 1991, ils passent  à atlantic record avant de créer leur propre label. Ce qui était une première dans la musique country. Toutefois leurs singles peinent à atteindre le succès de leurs précédents tubes.

    LES ANNEES 2000

    En 2005, ils retournent à Curb records pour enregistrer "Angels and Outlaws", une compilation d'anciens duo à succès avec Dolly Parton, Georges Jones, Alan Jackson, Tanya Tucker et Montgomery Gentry.

    Le projet de Bellamy studio le plus récent a été un album de musique gospel.

    En 2008, la chanson "let your love flow" a été utilisé dans une pub pour le Barclaycard (organisme bancaire)

    En 2010, leur chanson "jalepenos", sur le thème de la politique a été interdite avant même sa parution à la radio. 

    Le succés de l'année 1976: "Let your love flow"

    Avant de lancer la vidéo, coupez le son de la rubrique "ambiance de la journée" en bas à droite de la page.

     

    votre commentaire
  • cauchemard.jpg08h00, pas un bruit, le silence absolu...Papy se lève. Clip ! Clop ! Clip ! Clop ! "Un peu moins de bruit SVP". OUPS!!!  les béquilles. Clopin, clopan, une ombre courbée déambule dans le couloir, accompagnée de sa douleur. Celle là une vrai sangsue, pas un instant de répit. Même pas pris une minute de vacance.

    Glou ! Glou ! Glou ! La cafetière prend son service. Un coup d'index bien ajusté, le café est en route. La porte du frigo grince, beurre, confiture et autres gâteries s'échappent sur la table. Le bol est en retard, je vais devoir sévir. Clip ! Clop ! Clip ! Clop !, disent les béquilles, a mon tour je rejoins la table. "Qu'est ce qu'il y a encore, pourquoi tu me harcèle ainsi, je t'es rien demandé...Toi aussi tu t'y mets... manquait plus que cela". Le genou se crispe, le pied joue l'électricien de service, le tout m'importune. Papy engueule, vocifère, menace pied et genou, perdrait-il la boule...?

    Un rayon de soleil perce les volets, mamy apparait, papy se transforme...rejoint la salle d'eau, pour se faire beau.

    10h00. C'est un papy motivé qui entre en conquérant chez le bourreau (le kiné de service). "Salut, comment ça va" - "en pleine forme, vous pouvez forcer" - " Papy t'es ouf, faut pas dire ça au bourreau" - "t'as raison ptit, mais quant il faut, il faut"

    Le bourreau s'acharne, le genou plie, mais ne cède pas. Le chêne de la fable. Hyeeeeahhhhh !!!! Hyeeeeahhhh!, Hyeeeeahhhhh !!!! . Mais non, mais non, c'est pas un cow-boy joyeux qui danse de la country, c'est un papy qui hurle...Dans la salle d'attente, les visages sont inquiets, mamy se bouche les oreilles, baisse la tete...Le bourreau me dit de la fermer, les clients vont fuir.

    11h00. "Merci, on a gagné 1° de flexion, super qualité prix, ça vaut vraiment le coup de souffrir...A demain."

    Après-midi : sieste, télé, jeux vidéo, lecture. L'ennui absolu, en compagnie de ma compagne la douleur et en prime avec les folies du matin le genou se prend pour la grenouille de la fable...Vivement demain que ça recommence.

    IT'S NOT A DREAM.

     

     

    1 commentaire
  • 123.jpgDringgg! Dringgg! Dringgg!....05h00 du mat, Papy saute sur ses deux jambes. Le pied. Cricri dort à poing fermé. Direction la salle de bain: douche rapide, le rasoir slalom, le gant glisse, le peigne s'envol..."Mais Papy  t'as pas de cheveux" - "Suis-je bete t'as raison ptit..."

    La cafetière bouillonne, le frigo livre beurre et confiture, la table se garnie. Crunch!Crunch! Crunch! Les mandibules de papy sont en action. "Tu peux faire moins de bruit". "OUPS!!!!" .

    06h00. Un froid vif cingle Papy. " Fait gaffe, ça glisse" - " t'as raison ptit".   Vroum! vroum! vroum!, le moteur chauffe. Le givre capitule sous les assauts des raclettes. Les essuies glaces retrouvent leur vigueur. La portière claque. Télécommande action. Le portail s'ouvre, les bras articulés gémissent, le givre tombe. La voiture s'élance, patine, couine et se redresse. 42 kms de route s'ouvrent devant Papy. 

    Ca y est s'est parti. "Dis Papy! comme en 40 ?" - " t'es rien dmandé, ptit ". Un petit air de country pour réchauffer l'atmosphère:

    "It's a beautiful day
    Just spending time with all the ones you love
    A beautiful day
    Summer breezes and blue sky above"

    La voix chaude et envoutante de DAVE SHERIFF raisonne dans l'habitacle.
    IT'S A BEAUTIFUL DAY...

    Les ronds point s'enchainent. Les chauffards doublent. Les poids lourds se trainent. Papy râle. Le pied, c'est une belle journée qui s'annonce.

    07h15. Pan talons, chaussures, veste, bonnet prennent leur place.  Salut !  Ca va ? et toi ? Poignées de main et bises s'accumulent. Le café offert est le bien venu. Merci Patrice.

    07h30. Salut, combien de palettes? tu déconnes cest pas vrai. Ils font n'importe quoi...C'est parti pour une journée de galère. Les camions se succèdent. Les palettes s'accumulent. Les caf és comblent les attentes. Les commerciaux abusent. Bise d'un petit rayon de soleil. Le pied. Visite éclair de grand soleil.

    "Hé papy tu fait du rab" - Déjà midi. Direction la cantine. Miam! Miam! et patati et patata....

    Et la journée continue.....ainsi de suite,

    but, it's just a dream... 

     

     

    1 commentaire
  • LE GROUPE TRIO

    Complétement débile, mais j'ai adoré et j'assume...

     

     

    Groupe Allemand du début des années 1980, dissous en 1985, et issu de la mouvance  Neue Deutsche Welle, (new wave allemande).

     Un style de musique qui doit son expansion à des producteurs allemand qui ne comprenaient pas grand chose à la musique, au grand désespoirs des Punk rock. Toutefois certains renégats ont suivi la mouvance.
    A cette époque j'avais la trentaine et je résidais en Allemagne.

     

     

    votre commentaire
  • berserks1.jpg

    La saga nordique des Unglinga évoque l'histoire de Vikings qui, sous le nom de berserks, avaient la réputation de " combattre sans armures, comme des chiens ou des loups enragés, mordant leur bouclier, fort comme des ours ou des taureaux, et tuant les gens en un seul coup. Mais eux, ni fer ni feu ne les navraient ".

    Berserks signifie probablement " fourrure d'ours ". Ce nom est peut etre du à la peau d'ours qu'ils revetaient pour s'approprier la force de l'animal.

    Les guerriers berserks entraient en transe au moyen de drogues qui les rendaient capable des exploits les plus extraordinaires, frappant d'horreur leurs adversaires. Lorsqu'ils ne menaient pas leurs raids en bandes pour leur propre compte, les berserks qui vénéraient le dieu de la guerre Odin, s'enrolaient dans les troupes au service de riches aristocrates.

     berserks2.jpg

    liens vers des sites qui parlent des berserks:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Berserk

    http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.angelfire.com/realm/shades/vikings/berserker.htm&ei=asYqT8DaI4bX8QPJs-nqDg&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=6&sqi=2&ved=0CE8Q7gEwBQ&prev=/search%3Fq%3Dberserks%26hl%3Dfr%26biw%3D1024%26bih%3D716%26prmd%3Dimvns

     http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.hurstwic.org/history/articles/manufacturing/text/viking_sword_technique.htm&ei=asYqT8DaI4bX8QPJs-nqDg&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=7&sqi=2&ved=0CFgQ7gEwBg&prev=/search%3Fq%3Dberserks%26hl%3Dfr%26biw%3D1024%26bih%3D716%26prmd%3Dimvns

     

    votre commentaire